Aller au contenu principal
RBC
Les petites entreprises, qui généralement affectent moins de ressources à la cybersécurité que les grandes, sont plus susceptibles d'être la cible de cyberattaques.

Même si votre entreprise est petite, elle n’est pas à l’abri d’une cyberattaque. En fait, les petites entreprises détiennent souvent les mêmes types de données confidentielles sur les clients que les grandes entreprises. Cela, en plus d’un manque de ressources consacrées à la connaissance et à l’atténuation des risques liés à la cybersécurité, fait d’elles une cible idéale pour les pirates informatiques.

Selon un récent sondage commandé par RBC, 44 % des propriétaires de petite entreprise du Canada s’attendent à être victimes d’un cybercrime au cours des 12 prochains mois, et 32 % estiment qu’ils ne sont pas prêts à affronter une cyberattaque potentielle.

Écoutez le podcast : (offert en anglais seulement)

 

Adam Evans, chef de la sécurité de l’information à RBC, s’est entretenu avec Michael Argast, chef de la direction de Kobalt.io, au sujet de l’importance de la cybersécurité pour les petites et moyennes entreprises.

Étonnamment, de nombreuses petites entreprises négligent de prendre les mesures nécessaires pour se protéger. Notre sondage a révélé que seulement une petite entreprise sur quatre dispose d’une équipe de TI interne, et qu’une sur cinq a recours à un consultant en TI ou à un fournisseur de services infonuagiques. Toutefois, adopter des pratiques efficaces en matière de cybersécurité contribue à la croissance des petites et moyennes entreprises.

M. Evans explique : « Il faut intégrer les priorités en matière de sécurité aux priorités commerciales de votre entreprise… cela favorise la réussite de l’entreprise, car elle devient ainsi plus forte face aux cybermenaces ».

Améliorer votre sécurité personnelle

Au sein des petites entreprises, il y a également des personnes qui ont leurs propres préoccupations en matière de cybersécurité – qu’il s’agisse de se protéger contre la cybercriminalité ou d’éduquer ses enfants sur les façons sécuritaires d’interagir en ligne.

M. Argast souligne quelques éléments à retenir : D’abord, l’importance de mettre en place l’authentification multifacteur partout où cela est possible. Il explique : « ce n’est pas très cher ; cela peut présenter quelques petits inconvénients au début, mais tout devient rapidement facile. Et cela réduit considérablement la probabilité que l’un de vos comptes soit compromis – ainsi que toutes les données auquel il donne accès ». Par exemple, RBC offre l’authentification multifactorielle sans frais aux détenteurs de comptes du secteur détail. Cliquez ici pour obtenir de plus amples renseignements.

Ensuite, il faut vous assurer que votre mot de passe est correctement protégé, et que vous exécutez des mises à jour et utilisez un anti-logiciel malveillant d’un fournisseur de confiance.

Pour obtenir de plus amples renseignements, allez au La cybersécurité dans votre entreprise ou www.rbc.com/cyberfute.

Pour en savoir plus : rbc.com/cyberfute

Autres ressources :