Aller au contenu principal
RBC
La recherche médicale permet de prolonger et de sauver des vies, mais fait souvent face à un obstacle de taille : le manque de financement. Angels Den, la compétition la plus en vue au Canada dans le domaine de la santé, donne aux scientifiques et aux médecins la chance de présenter des idées révolutionnaires et de recevoir le financement dont ils ont besoin pour poursuivre leurs travaux.

Il n’a jamais été aussi important qu’aujourd’hui de financer la recherche médicale. Mais alors que des héros de la médecine et de la science travaillent en première ligne et en coulisse pour relever les défis mondiaux en matière de santé, certaines de leurs idées les plus novatrices ne verront jamais le jour. C’est là que la compétition Angels Den entre en jeu.

« La formule d’Angels Den sort de l’ordinaire. La compétition a été créée pour éliminer la paperasse et financer des idées qui ne le seraient peut-être pas en suivant les voies traditionnelles », affirme le docteur Tim Rutledge, président et chef de la direction, Hôpital St. Michael, Unity Health Toronto.

Rampe de lancement pour des soins de santé transformateurs

Cette année, six équipes de médecins et de scientifiques de premier plan ont participé à la compétition Angels Den. Les équipes avaient quatre minutes pour présenter leurs idées devant trois juges célèbres, Joe Mimran, pionnier de la vente au détail, de la mode et des affaires, Michele Romanow, ingénieure et entrepreneure en série, et Vinay Vermin, producteur et créateur de contenu, ainsi que 50 jurés réputés et le public canadien. Avec près de 500 000 $ en jeu, elles devaient démontrer pourquoi leurs projets méritaient d’être financés.

Les équipes, réparties en deux volets de recherche, se sont affrontées pour remporter deux prix de 150 000 $ : le prix Keenan de la recherche sur la COVID-19, qui récompense les idées liées à la gestion de la COVID-19 et les solutions connexes, et le prix Odette pour l’innovation en santé, qui récompense les solutions novatrices à d’autres problèmes de santé qui changent une vie. De plus, le prix du public d’une valeur de 50 000 $ a été remis à un lauréat choisi par le public. Enfin, chaque finaliste a reçu 25 000 $.

Lauréats

Projet « Lung Life After COVID-19 » (prévention des séquelles de la COVID-19 sur les poumons)

Le docteur Darren Yuen, néphrologue, et le docteur, Kieran McIntyre, pneumologue, ont remporté le prix Keenan de la recherche sur la COVID-19 pour leur projet « Lung Life After COVID-19 » (prévention des séquelles de la COVID-19 sur les poumons).

Les médecins constatent directement les dommages causés par la COVID-19 aux poumons, certains pouvant même causer une cicatrisation irréversible. « La présence de cicatrices dans les poumons empêche de bien respirer », a expliqué le Dr McIntyre dans son argumentaire, ajoutant que selon plusieurs études, environ 40 % des personnes atteintes de la COVID-19 risquent d’éprouver des problèmes respiratoires à long terme, même une fois guéries.

En s’associant pour former la COVID Lung Clinic, les docteurs McIntyre et Yuen veulent résoudre deux problèmes, soit 1) déceler des lésions pulmonaires rapidement, en une seule visite, et 2) développer un traitement contre la cicatrisation. Leur solution : utiliser un nouvel outil permettant d’effectuer rapidement une échographie des poumons au chevet des patients, tout en testant un nouveau médicament pour traiter les dommages aux poumons causés par la COVID-19.

Grâce au prix, ils ont maintenant les fonds nécessaires pour acheter davantage d’échographes, afin d’effectuer un dépistage en temps réel, et pour effectuer les essais préalables au tout premier essai clinique au monde du nouveau médicament.

Dr. Karen Cross won the Odette Innovative Health Award for her work in tackling pressure injuries
Le prix Odette pour l’innovation en santé a été décerné à la docteure Karen Cross, chirurgienne plasticienne, reconstructrice et esthétique, pour sa lutte contre l’épidémie d’escarres de décubitus (aussi appelées « plaies de lit ») propre au Canada. Ces lésions de la chair, des muscles et des os peuvent entraîner des infections et des sepsies, et même la mort. « Ces événements ne devraient jamais se produire, dit la Dre Cross. Ces blessures sont complètement évitables. »

Toutefois, le Canada est en tête des pays développés en ce qui concerne le nombre de patients souffrant de ces plaies et dépense 5,9 milliards de dollars par année pour les traiter. La docteure Cross avait seulement ses yeux et une règle en papier pour prendre soin de ses patients. « À titre d’experte dans le domaine, c’est tout ce que j’ai pour traiter mes patients. Comment faire pour évaluer 10 millions de personnes avec pour seuls outils ses yeux et une règle en papier ? C’est tout simplement impossible. »

Sa solution, la technologie SkIP (Skin Imaging for Pressure Injuries) d’imagerie de la peau pour la prévention des escarres de décubitus, permettra aux professionnels de la santé non spécialisés de surveiller les patients à risque de développer ce type de plaies.

Cette technologie exclusive comprend un appareil photo et un anneau DEL afin de déceler sous la peau de nouveaux marqueurs biologiques qui aident à prédire la santé des tissus. L’outil est lié à un téléphone intelligent et à une application (c’est aussi simple que de prendre une photo). En 750 millisecondes, il est possible de déterminer le niveau de risque du patient et, ainsi, de recommander un traitement. Les non-experts seront donc en mesure d’effectuer des évaluations et de connaître les mesures à prendre.

Grâce au financement reçu, la docteure Cross et son équipe pourront procéder aux essais cliniques de leur outil cette année, avant d’en entreprendre la fabrication et la commercialisation, dans le but de prévenir des souffrances inutiles.

Le prix du public a été remis à la docteure Jane Batt pour son projet « Smart Garments » (vêtements intelligents). Ces vêtements intelligents visent à prévenir l’amyotrophie en offrant aux patients une thérapie de stimulation électrique neuromusculaire soutenue par l’intelligence artificielle.

Regardez la vidéo d’Angels Den 2020 pour découvrir les idées brillantes qui ont été proposées à l’hôpital St. Michael ainsi que les antécédents des finalistes et gagnants exceptionnels de la compétition de cette année.