Aller au contenu principal
RBC
En 2022, on compte plus de 27 millions d'utilisateurs du commerce électronique au Canada, soit 75 % de la population. Inutile de dire que les Canadiens ont massivement adopté le magasinage en ligne et cette tendance se poursuivra pendant la période des Fêtes. Ces conseils vous permettront de protéger vos données et votre argent pendant que vous magasinez en ligne au cours de cette période.

Le temps du magasinage des Fêtes est de retour ! Depuis 2020, les consommateurs canadiens sont plus enclins à avoir recours aux modes de prestation numériques pour magasiner et, en 2022, ils comptent dépenser en moyenne 37 % de leur budget pour les Fêtes en ligne. Outre son aspect pratique qui permet de magasiner dans le confort de son domicile, le commerce en ligne permet également au consommateur de comparer les prix et les produits en un clic de souris.

Mais le chemin menant aux meilleures affaires est parsemé d’embûches : selon Social Catfish, entreprise de protection du consommateur, le Canada connaît une augmentation sans précédent des escroqueries en ligne – un montant record de 380 millions de dollars a ainsi été volé en 2021, soit plus du double des 165 millions de dollars enregistrés en 2020. Pendant que vous magasinez en ligne, vous pouvez facilement devenir la cible d’escrocs et de voleurs cherchant à dérober vos données de carte de crédit ou vos renseignements bancaires, ou à vous vendre des produits de contrefaçon de qualité médiocre qui ne correspondent pas aux promesses annoncées en ligne.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est toutefois possible de se protéger pendant le magasinage en ligne en adoptant les bons gestes. Voici certaines choses à faire et à ne pas faire pour magasiner en ligne en toute sécurité.

À FAIRE LORSQUE VOUS MAGASINEZ EN LIGNE

Privilégiez les sites de commerçants connus et fiables.

Avant de cliquer sur « Acheter », assurez-vous que le site Web que vous consultez est vraiment celui du commerçant visé. Les escrocs essayent souvent de vous attirer sur des sites qui reproduisent ceux d’entreprises établies afin de vous frauder.Par exemple, au lieu de amazon.com, un site frauduleux pourrait utiliser amazon.org. Soyez particulièrement vigilant avant de cliquer sur un site Web dont l’adresse se termine par .net ou .org, car ces noms de domaine sont beaucoup moins courants pour les sites de magasinage en ligne et relient habituellement les consommateurs à des fraudeurs.

En plus de faire particulièrement attention aux noms de domaine, vous avez également intérêt à effectuer une recherche rapide sur la toile pour connaître l’avis d’autres usagers sur l’entreprise en ligne. Étant donné que la réputation — bonne ou mauvaise — d’une entreprise se répand comme une traînée de poudre sur Internet, si des personnes ont eu de mauvaises expériences avec un site Web donné, vous le découvrirez dans les commentaires, les liens des médias sociaux, ou si le site a fait l’objet d’un signalement pour escroquerie.

Vérifiez vos relevés bancaires et de carte de crédit.

Pendant la période de magasinage des Fêtes, il est conseillé de vérifier régulièrement vos relevés bancaires et de cartes de crédit afin d’y repérer toute activité frauduleuse. Si vous décelez une activité bizarre dans vos relevés, signalez-la immédiatement en appelant directement votre banque ou votre fournisseur de carte de crédit.

Méfiez-vous des offres trop belles pour être vraies.

Les arnaques se multiplient pendant la période des Fêtes, que ce soit sous forme d’offres de coupons pour des produits convoités, de fausses demandes de dons de bienfaisance, et même d’offres d’emploi. Faites preuve d’un peu de scepticisme lorsque vous recevez des offres trop belles pour être vraies afin d’éviter d’être victime d’une activité frauduleuse.

Mettez régulièrement votre ordinateur ou votre appareil mobile à niveau.

Tout au long de l’année et en particulier pendant la période des Fêtes, il est sage de vous assurer que vos appareils et vos applications sont à jour. Par exemple, installez la dernière version du système d’exploitation de votre téléphone et redémarrez votre ordinateur dès qu’une mise à niveau est requise. Installez aussi chaque nouvelle version de vos navigateurs Internet pour renforcer la sécurité. Non seulement les navigateurs plus anciens ne fonctionnent pas aussi bien avec certains sites Web, ils présentent souvent des lacunes en matière de sécurité, ce qui les rend plus vulnérables aux pirates. Les mises à niveau vous permettent de garder une longueur d’avance sur les aspirants voleurs.

Utilisez des mots de passe complexes.

Si vous utilisez un mot de passe peu sécuritaire ou facile à deviner, vous risquez de vous faire voler des renseignements critiques, comme les numéros de votre compte bancaire et de votre carte de crédit. Il est particulièrement important d’utiliser un mot de passe différent pour chaque site : un même mot de passe pour différents sites fait en sorte que les criminels peuvent éventuellement accéder à tous vos comptes.

Utilisez une carte de crédit ou de débit virtuelle.

Un bon moyen de vous protéger en ligne est d’utiliser une carte de crédit ou de débit virtuelle, comme la carte Visa Débit virtuelle de RBC. Elle limite le risque : étant donné qu’elle est directement connectée à vos comptes bancaires, vous n’avez pas à entrer vos numéros de carte de crédit, de carte-client ou de compte bancaire en ligne. De plus, à l’instar de toutes les cartes Visa RBC, elle fait l’objet d’une surveillance permanente des fraudes et est assortie d’une politique Responsabilité zéro en cas de pertes sur fraude.

Cherchez le symbole de cadenas.

Lorsque vous effectuez des paiements en ligne, cherchez un symbole de cadenas verrouillé près de l’adresse URL commençant par « https ». Évitez de passer une entente pour payer un vendeur avec un mandat, par télévirement, par le biais d’un réseau international de transfert de fonds ou par carte prépayée, car il vous sera presque impossible de récupérer votre argent par ces moyens.

À NE PAS FAIRE LORSQUE VOUS MAGASINEZ EN LIGNE

NE cliquez PAS sur les liens contenus dans des courriels faisant de la publicité

Même si le message semble provenir d’un détaillant fiable, il peut s’agir d’hameçonnage pour vous attirer vers des sites conçus pour vous escroquer. Aussi, ne communiquez jamais votre numéro de carte de crédit ou vos renseignements bancaires par courriel. Si vous recevez un courriel ou un message texte avec un lien suspect, ne cliquez pas dessus. Supprimez le message immédiatement.

NE consultez PAS des sites de magasinage douteux

Les criminels établissent de faux sites de commerce électronique pour dérober vos renseignements personnels, comme votre adresse courriel, votre numéro de téléphone ou vos numéros de carte de crédit, pour vous vendre des articles contrefaits, dangereux ou de mauvaise qualité, ou simplement pour prendre votre argent sans vous envoyer les articles que vous avez payés. N’achetez que d’un fournisseur officiel, ou directement du fabricant. Les cartes-cadeaux sont particulièrement susceptibles d’être contrefaites. Tâchez toujours de les acheter du détaillant, et non d’un intermédiaire.

NE magasinez PAS sur un réseau Wi-Fi public

Chaque fois que vous entrez des renseignements personnels sur un réseau public, vous vous mettez à la merci des cybercriminels. La plupart des points d’accès sans fil ne chiffrent pas vos données, et les criminels peuvent en profiter. À l’aide du logiciel approprié, un pirate dans le café de votre quartier peut s’emparer de vos renseignements personnels pendant leur transmission au commerçant. Dans un endroit public, n’importe qui peut regarder par-dessus votre épaule et vous voir saisir vos renseignements bancaires ou votre numéro de carte de crédit. Utilisez un réseau privé virtuel ou attendez d’être à la maison pour magasiner sur un réseau protégé. C’est peut-être moins pratique, mais c’est beaucoup plus sécuritaire.

La plupart de ces conseils s’appliquent toute l’année, mais il est particulièrement important de les suivre au moment des Fêtes lorsque les activités de magasinage en ligne battent leur plein. Adressez-vous à un conseiller si vous avez des questions à ce sujet.