Cuisiner avec peu : sept repas moins coûteux qu’un latté

Par Bonny Reichert31 mai 2022

Avec le prix des aliments qui grimpe en flèche, il faut plus que jamais se montrer économe dans nos habitudes regardant la cuisine. Voici comment dépenser moins sans sacrifier de délicieuses saveurs

Certains lundis soir, ma sœur et moi jouons à un jeu : Cuisiner avec peu. Quelles sont les règles ? Concocter un plat avec ce qui reste dans le frigo et les placards à moitié vide. « Qu’est-ce que tu as trouvé ? » me demandera ma sœur au téléphone pendant que je suis en train de brasser un risotto de légumes amochés.

« Tu ne vas pas croire ce que j’ai fait ! », me dira-t-elle la semaine d’après, alors qu’elle verse de la soupe aux restants de poulet et de pâtes dans des bols. Nous venons d’une famille qui travaillait dans le domaine de la restauration et où la question du gaspillage alimentaire ne se posait tout simplement pas. Cuisiner avec peu, voilà qui est dans nos veines.

Devenir chef a ancré encore davantage mes habitudes frugales. Je n’oublierai jamais quand le chef qui nous formait m’a réprimandée devant toute la classe pour avoir laissé de la pâte à choux après avoir vidé le bol sans passer la spatule. « Cette pâte aurait pu servir à faire toute une profiterole ! », rugissait-il.

Comme le prix des produits d’épicerie grimpe en flèche partout au Canada, il faut plus que jamais se montrer économe dans nos habitudes regardant la cuisine. Selon Statistique Canada, au mois de mars, les Canadiens ont payé 8,7 % de plus pour leurs aliments achetés en magasin que l’année dernière. Ils ont payé 17,8 % de plus pour les pâtes alimentaires et 8,5 % de plus pour les produits laitiers et les œufs. S’il faut faire attention et bien peser ses gestes autant à l’épicerie que dans la cuisine, c’est bien maintenant !

Et un peu de frugalité n’enlève pas le plaisir de cuisiner et de se délecter de délicieuses saveurs. De nombreux ingrédients essentiels coûtent souvent moins cher qu’on le penserait. Comme ils se conservent bien, on peut en acheter à souhait quand ils sont en solde et avoir de quoi faire de nombreux repas. Voici sept plats nutritifs et équilibrés à cuisiner qui vous coûteront moins cher qu’un super latté* :

  • Farro aux œufs frits et aux échalotes croquantes : pendant que le farro, composé de grains entiers riches en protéines, cuit dans l’eau (ou dans le bouillon de poulet pour plus de saveur), trancher finement quelques échalotes. Faire chauffer quelques cuillerées d’huile végétale dans une poêle à feu moyen. Faire cuire les échalotes jusqu’à la consistance désirée et les retirer avec une cuillère à rainures. Faire frire un œuf, ou deux à la fois, dans la même huile. Servir le farro dans des bols avec un filet d’huile et de vinaigre de vin, du sel et du poivre, un œuf par personne et quelques échalotes. Une poignée de roquette agrémentera ce plat.
  • Bouillon de parmesan avec du citron et de l’orzo : préparer un bouillon de légumes riche avec des croûtes de parmesan que vous aurez ramassé (de 225 g à 454 g ou de 1/2 lb à 1 lb). Dans une grande casserole, faire revenir un oignon coupé en deux dans l’huile jusqu’à ce qu’il soit légèrement coloré. Ajoutez les croûtes de parmesan, un morceau d’écorce de citron, deux gousses d’ail entières et 1,5 l d’eau. Laisser mijoter pendant une heure ; filtrer et jeter les parties solides. Assaisonner le bouillon de sel et de poivre. Y presser le citron un bon coup et ajouter l’orzo cuit. Accompagner ce plat d’épinards frais sur le dessus, au goût.
  • Ragoût de haricots à la tomate : cuire légèrement deux gousses d’ail tranchées dans un peu d’huile à feu moyen. Ajouter une boîte de conserve de tomates à l’étuvée, coupées, 375 ml (1,5 t) de bouillon et une boîte de conserve de haricots blancs égouttés et rincés (n’importe quel type). Laisser mijoter 10 min. Retirer la viande du boyau d’une saucisse italienne et roulez-la en boulettes. Ajouter au plat de cuisson, avec les légumes verts hachés comme le chou frisé, et faire cuire 10 min de plus, ou jusqu’à ce qu’ils soient bien cuits.
  • Fondant au thon : vous vous souvenez de cette préparation pour dépanner ? Garnir de gruyère et servir avec une salade de tomate et féta.
  • Bolognaise au poulet éclair : enrober le fond d’une casserole avec un peu d’huile végétale. Ajouter 454 g (1 lb) de poulet haché. Assaisonner et faire dorer légèrement la viande. Incorporer une sauce de tomates cerises italiennes de bonne qualité et poursuivre la cuisson à feu doux jusqu’à ce que le mélange soit homogène ; environ 30 minutes. Ajouter les fines herbes fraîches ou séchées, au goût, et servir sur des pâtes fraîchement cuites.
  • Patates de luxe : faire cuire de grosses pommes de terre avec la peau. Écraser à la fourchette et servir avec différentes garnitures : fromage râpé, crème sûre ou yogourt grec, bœuf haché sauté ou saucisse, morceau de broccolini rôtis, etc.
  • Tofu et pois sugar snap : sécher un bloc de tofu ferme avec une serviette de cuisine. Couper en cubes et assaisonner avec de la sauce soya et de l’huile de sésame. Ajouter une cuillerée de légumes dans une poêle antiadhésive et faire chauffer à feu moyen élevé. Nettoyer les pois et les faire sauter jusqu’à ce qu’ils deviennent bombés et brunissent par endroits – quelques minutes. Retirer les pois, ajouter plus d’huile, au besoin, et faire frire le tofu jusqu’à ce qu’il soit croustillant. Remettre les pois dans la poêle jusqu’à ce qu’ils soient bien chauds. Accompagnez ce plat de sauce sriracha et de graines de sésame.

Cinq autres conseils

Faites-le vous-même : les aliments déjà assaisonnés ou les plats cuisinés sont chers. Planifiez et occupez-vous de faire dégeler, de trancher et de couper.

Surveillez vos déchets : faites une liste et évitez les achats impulsifs. Si vous ne savez pas ce que vous ferez d’un chou-fleur, il finira au compost.

Nettoyez votre frigo : comme ma sœur et moi, prévoyez de cuisiner à partir de ce qui est déjà dans votre réfrigérateur au moins une fois par semaine. Croyez-moi, c’est très satisfaisant.

Faites de réserves : la viande, en particulier, se gèle bien et il y a toujours différentes coupes en solde.

Évitez la viande désossée : les cuisses de poulet désossées et sans peau sont le double du prix. Il est facile de retirer la peau et la viande de l’os (regardez sur You Tube pour savoir comment vous y prendre), de plus, vous aurez des os en réserve.

* par personne, approximativement. Les prix exacts varient selon la région et le moment.

Le présent article vise à offrir des renseignements généraux seulement et n’a pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers, ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. La Banque Royale du Canada et ses entités ne font pas la promotion, ni explicitement ni implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers.