Aller au contenu principal
RBC
Bien qu'elles soient pratiques et populaires, les applications mobiles de paiement pair à pair comme PayPal et KOHO présentent des risques d'escroquerie élevés. Découvrez comment vous protéger lorsque vous envoyez, recevez ou demandez de l'argent en ligne.

La cybercriminalité est en hausse au Canada, ciblant les particuliers, les familles et les entreprises. Voilà qui est de mauvais augure. Heureusement, assurer sa cybersécurité n’est pas si complexe. La clé : savoir comment empêcher les pirates informatiques et les escrocs d’accéder à ses systèmes et à ses comptes. Notre série Cybersécurité 101 vise à vous donner des outils et des conseils de base pour vous protéger, vous, votre famille et vos données dans le monde numérique.

Les paiements pair à pair ne sont pas aussi courants au Canada qu’aux États-Unis, mais ils gagnent en popularité. Ils représentent un moyen rapide et pratique d’envoyer de l’argent à quelqu’un à partir d’un appareil mobile, et ce, en appuyant sur une seule touche. De plus, il n’est pas nécessaire de connaître les détails du compte de l’autre personne : il vous suffit de rechercher son nom ou son numéro de téléphone dans l’application pour effectuer un paiement.

Or, ces fonctionnalités attrayantes peuvent rendre les utilisateurs vulnérables aux escroqueries. Par exemple, la simplicité des applications (il suffit d’une adresse courriel ou d’un numéro de téléphone pour créer un compte) permet aux escrocs de créer facilement une fausse identité. Par ailleurs, en raison de la rapidité des opérations (les paiements pair à pair sont instantanés), les utilisateurs ne peuvent annuler un paiement une fois qu’il a été effectué.

À quoi ressemblent les escroqueries de paiement pair à pair ?

De nos jours, de nombreux escrocs ont recours aux paiements pair à pair. Leurs stratégies présentent quelques points communs.

  • Les escrocs se font souvent passer pour quelqu’un d’autre : votre banque, un vendeur de billets, un acheteur qui souhaite acheter un article que vous vendez en ligne, etc.
  • Ils essaient ensuite de vous arnaquer en vous amenant à leur transférer de l’argent au moyen d’un paiement pair à pair. Ils ont recours à différents prétextes. Ils affirment, par exemple, que vous leur avez transféré trop d’argent. Ce genre d’escroqueries s’appliquent aussi pour la vente de biens contrefaits et de services.
  • Vous vous rendez ensuite compte que l’opération était frauduleuse, mais il est trop tard : l’escroc a déjà supprimé son compte et il vous est impossible de le retracer.

Comment vous protéger

Les transferts interbancaires représentent l’un des moyens les plus sûrs de transférer de l’argent. Leurs mesures antifraude permettent de se prémunir contre les opérations non autorisées et compliquent la tâche aux escrocs. Les transferts interbancaires et toute autre plateforme qui utilise des mécanismes de sécurité semblables constituent une solution sûre.

Si vous souhaitez tout de même utiliser une application de paiement pair à pair, sachez qu’il existe diverses façons de vous protéger contre les escroqueries.

Lutte contre les escrocs

Voici comment empêcher les escrocs d’accéder à votre compte de paiement pair à pair :

  • Créez un mot de passe complexe lorsque vous établissez votre compte.
  • Ajoutez une deuxième étape (authentification à deux facteurs) pour pouvoir transférer de l’argent.
  • Assurez-vous d’être connecté à un réseau sécurisé (pas à un réseau Wi-Fi gratuit) lorsque vous utilisez une application de paiement pair à pair.
  • Fermez votre session une fois le transfert effectué.

Prévention des escroqueries

Les escrocs sont rusés et savent comment duper les personnes pour qu’elles leur envoient de l’argent. Voici comment éviter de tomber dans leurs pièges :

  • N’envoyez ou ne demandez de l’argent qu’aux personnes que vous connaissez et à qui vous faites confiance.
  • N’agissez pas trop vite. Si quelqu’un vous pousse à envoyer un paiement rapidement, il s’agit peut-être d’un escroc.
  • Ne cliquez pas sur les liens que vous recevez par courriel et ne partagez pas vos renseignements personnels par courriel. Jamais votre banque ou toute autre entreprise légitime ne vous demandera de communiquer vos renseignements de cette façon.
  • Vérifiez les détails de l’opération trois fois plutôt qu’une. Une fois que l’argent est envoyé, vous ne l’avez plus, comme lorsque vous payez en espèces.

Vous désirez obtenir d’autres excellents conseils ? La chambre forte, notre plan de match de la cybersécurité, offre de nombreux conseils pour sécuriser vos mots de passe et vos comptes de médias sociaux. De plus, il propose d’autres mesures et renseignements utiles pour améliorer vos aptitudes en cybersécurité.

Consultez La chambre forte pour découvrir d'autres conseils et assurer votre cybersécurité et celle de vos données.