Aller au contenu principal
RBC
L'accès à des réseaux Wi-Fi peut sembler gratuit, mais il est probable que vous le payez ; par exemple, en communiquant des renseignements à votre sujet. De plus, ils comportent des risques liés aux réseaux non sécurisés. Voici comment ne pas communiquer plus de renseignements que vous le devriez.

La cybercriminalité est en hausse au Canada, ciblant les particuliers, les familles et les entreprises. Heureusement, assurer sa cybersécurité n’est pas si complexe. La clé : savoir comment empêcher les pirates informatiques et les escrocs d’accéder à ses systèmes et à ses comptes. Notre série Cybersécurité 101 vise à vous donner des outils et des conseils de base pour vous protéger, vous, votre famille et vos données dans le monde numérique.

Comme on trouve des réseaux Wi-Fi publics presque partout – dans des cafés, des centres commerciaux et des halls d’hôtel, entre autres – n’importe qui peut avoir accès à Internet, de pratiquement n’importe où. Mais quand il est question de cybersécurité, ce n’est là qu’une partie du problème. Puisqu’il est facile d’y accéder, les cybercriminels, en ayant recours à quelques outils et tactiques simples, peuvent tirer parti des données d’utilisateurs peu méfiants, transmises au moyen d’un réseau Wi-Fi.

Vous n’avez pas à cesser complètement d’utiliser les réseaux Wi-Fi publics gratuits – mais non sécurisés – pour assurer votre sécurité en ligne. Il vous suffit de prendre quelques mesures pour vous protéger, ainsi que vos renseignements.

Voici quatre bonnes habitudes à prendre lorsque vous utilisez un réseau Wi-Fi :

1. Évitez de communiquer des données sensibles

Comme les réseaux Wi-Fi publics n’offrent pas de connexion sécurisée, les fraudeurs peuvent facilement les surveiller pour voir exactement ce que vous faites au moyen de votre ordinateur portable. Évitez de vous connecter à des comptes contenant des renseignements personnels ou sensibles lorsque vous utilisez un réseau Wi-Fi public, et de donner des renseignements sur vos cartes de crédit sur des sites de magasinage.

2. Rehaussez le niveau de sécurité

Si vous devez utiliser un point d’accès sans fil à Internet pour travailler, effectuer des opérations bancaires ou pour accéder à d’autres de vos comptes, songez à utiliser un réseau privé virtuel (VPN). Un réseau privé virtuel est un groupe d’ordinateurs ou de réseaux qui sont connectés de façon à sécuriser et à chiffrer vos données. Il achemine vos données vers son propre serveur ; ainsi, elles ne passent pas directement de votre appareil au serveur. C’est un peu comme un « tunnel privé » protégeant vos activités personnelles en ligne.

3. Soyez attentif aux personnes qui sont près de vous

Parfois, vous trouver dans un lieu public peut faire de vous une cible pour les cybercriminels, qui peuvent être des fouineurs rusés. Assurez-vous que personne ne regarde ce que vous tapez ou ne voie quels sont les sites où vous allez.

4. Maintenez vos autres habitudes de sécurité en ligne

Même si vous utilisez une connexion Wi-Fi sécurisée, il est toujours important de rester prudent en ligne : utilisez des mots de passe sûrs, ne laissez jamais votre appareil sans surveillance, et évitez de communiquer des renseignements personnels et financiers sur des sites non sécurisés (cherchez toujours le symbole de cadenas et le « s » supplémentaire à la fin de « http » dans l’adresse URL et la barre d’adresse).

Vous cherchez d’autres façons de vous protéger en ligne ? Vous trouverez dans notre plan de match de la cybersécurité La chambre forte d’excellents conseils sur l’utilisation sécuritaire des réseaux Wi-Fi, en public et à la maison. De plus, il propose d’autres renseignements utiles pour améliorer vos aptitudes en cybersécurité.

Consultez La chambre forte pour obtenir d'autres conseils.