Aller au contenu principal
RBC
MENU

Découverte et apprentissage

En quittant la maison familiale pour un espace plus petit, vous pourriez profiter davantage du prochain chapitre de votre vie. Si vous devez pour cela vous défaire de certains biens accumulés au fil des ans, les conseils suivants vous aideront à conserver vos souvenirs importants.

Une fois leurs enfants élevés, de nombreux Canadiens trouvent avantageux – tant sur le plan financier que sur celui de la qualité de vie – de déménager dans une maison plus petite. Il peut s’agir, par exemple, de se rapprocher de ses petits-enfants, d’être plus libre de voyager, ou de jouer plus souvent au golf. Un espace plus petit est plus facile à entretenir, ce qui procure plus de liberté pour entreprendre de nouvelles activités.

L’achat d’une plus petite maison donne aussi l’occasion de faire le tri de ses biens et de déterminer ce qu’il convient de conserver ou de jeter. Néanmoins, la préparation d’un grand déménagement peut être intimidante. Voici comment rendre l’expérience moins stressante.

Donnez-vous beaucoup de temps pour vous préparer et pour emballer vos affaires.

Il est très libérateur de se défaire du fouillis accumulé au fil des ans, mais il est souvent difficile de se séparer de certains meubles et articles auxquels on est attaché. « Il y a beaucoup à faire et bien des articles à emballer, ce qui peut être décourageant au premier abord. Vous pouvez vous faciliter la vie en faisant les choses par étapes », suggère Tonya Currie, directrice générale de MoveSnap, un service de conciergerie numérique propulsé par RBC Projet Entreprise. Après tout, il ne sert à rien d’emporter trop de possessions si vous devez vous en défaire après avoir déménagé.

Vendez ou donnez les articles dont vous devez vous défaire.

Vos parents et amis seront peut-être heureux de vous débarrasser de certains articles – en particulier vos enfants, qui peuvent en avoir besoin pour meubler leur nouveau chez-soi. Une fois ces articles distribués, envisagez de faire une vente-débarras ou de publier une annonce – par exemple sur kijiji.ca ou Facebook Marketplace – pour vous défaire de vos articles superflus (outils, articles de jardinage, etc.).

Offrez ce qui reste sur Freecycle.org, ou faites appel à un organisme de bienfaisance local pour qu’il ramasse vos articles et les distribue à des familles dans le besoin.

En prime : Une fois vos surplus débarrassés, votre maison paraîtra encore mieux dans les photos de vente.

Organisez le transfert des services publics.

Certains fournisseurs exigent un préavis de 30 jours pour couper ou transférer vos services. Par conséquent, n’attendez pas à la dernière minute. Si vous avez droit au remboursement d’un dépôt, assurez-vous de le réclamer. Indiquez aux nouveaux propriétaires de votre maison à quel moment les services publics seront interrompus, afin qu’ils puissent reprendre les comptes en temps opportun.

MoveSnap vous aide à organiser et à remplir les formalités de déménagement comme le changement d’adresse et le transfert des services publics ; pour avoir accès à la plateforme MoveSnap, demandez à votre conseiller en prêts hypothécaires RBC qu’il vous envoie une invitation.

Emportez vos souvenirs, mais pas votre fouillis.

« Prenez beaucoup de photos de votre maison avant de commencer l’emballage, recommande Tonya Currie. Ainsi, vous conserverez vos souvenirs importants – comme le cadre de porte où est inscrite la taille de votre enfant à divers âges, ou encore le foyer devant lequel vous avez fêté Noël chaque année – sans emporter les objets réels. Vous épargnerez beaucoup d’espace sans perdre vos souvenirs. » Vous pouvez aussi utiliser vos photos pour décider ce que vous emporterez dans votre nouvelle demeure : en les regardant, vous verrez probablement les choses qui vous tiennent à cœur en premier, ce qui pourra vous aider à déterminer ce que vous laisserez derrière.

Emportez des boutures de vos plantes préférées afin de pouvoir les transplanter dans votre nouveau jardin – si vous disposez seulement d’un balcon dans votre nouvelle propriété, rappelez-vous que beaucoup de plantes vivaces poussent bien en pot.

Mesurez votre nouvel espace pour déterminer ce que vous pouvez y mettre.

Puisque vous n’aurez pas assez de place pour y mettre tout votre mobilier, il est préférable de déterminer quels meubles votre nouvelle maison peut accueillir, plutôt que de déménager un gros fauteuil pour découvrir qu’il n’entre nulle part. Assurez-vous de ne déménager aucun meuble qui n’a pas sa place désignée dans votre nouvelle demeure.

Vous pouvez vendre ou donner vos meubles superflus avant le grand déménagement. Rappelez-vous que les acheteurs d’une première maison sont toujours à l’affût des articles de bonne qualité.

Triez vos affaires de pièce en pièce.

Préparez des bacs étiquetés « À conserver », « À ranger », « À donner » et « À jeter », et triez vos affaires en faisant le tour de la maison. Si vous n’avez pas utilisé un article au cours de la dernière année, débarrassez-vous-en. Si vous trouvez des articles en double – ce sera assurément le cas, surtout dans la cuisine –, conservez celui qui est en meilleur état, et débarrassez-vous des autres.

À mesure que vous remplissez vos boîtes d’articles « À conserver », étiquetez-les pour faciliter le déménagement et le déballage. Mettez vos articles saisonniers dans des boîtes étiquetées « À ranger », afin de les retrouver facilement lorsque vous en aurez besoin. « Il est également utile de mettre les articles essentiels dans des boîtes étiquetées ʺÀ emballer en dernier » et ʺÀ déballer en premier ». Et si vous craignez que vos articles fragiles soient endommagés, certaines entreprises de déménagement peuvent les emballer soigneusement pour vous », rappelle Tonya Currie.

Éliminez la paperasserie et servez-vous de la technologie.

Vous pouvez vous débarrasser des déclarations de revenus qui ont plus de sept ans, et vous pouvez déchiqueter les relevés bancaires et de services publics qui sont accessibles en ligne. Adoptez le numérique partout où c’est possible : numérisez vos reçus et relevés, puis jetez les originaux en papier. Vous pouvez aussi numériser vos vidéos, vos photos et votre musique pour libérer de l’espace dans votre nouvelle maison.

Préparez un dossier d’information pour les nouveaux propriétaires de votre maison.

Vous connaissez votre maison de fond en comble. Pensez donc à préparer un guide écrit pour les nouveaux propriétaires, afin qu’ils sachent comment tout fonctionne. Réunissez dans une boîte de classement les modes d’emploi et les feuillets de garantie de tous les appareils ménagers que vous laissez aux nouveaux propriétaires. Pensez aussi à laisser un plan du jardin indiquant l’emplacement des plantes vivaces, et ajoutez des photos des plantes en fleurs.

Invitez vos voisins à une réception d’adieu.

Saluez cordialement vos voisins en les recevant avant de déménager. Si vous ne les connaissez que sommairement, notez leurs coordonnées et invitez-les dans vos réseaux de médias sociaux, afin de pouvoir garder le contact.

Considérez votre déménagement comme le début d’un nouveau chapitre. Soyez patient envers vous-même, et éliminez le stress en vous préparant longtemps à l’avance. Et rappelez-vous que vous n’êtes pas obligé de tout faire seul. Recrutez l’aide de vos parents et amis, ou engagez des déménageurs professionnels pour vider votre maison. Le fait d’emménager dans une demeure qui répond mieux à vos besoins actuels – et d’être débarrassé de vos biens superflus – peut vous permettre de mieux savourer la vie.