Aller au contenu principal
RBC
MENU

Maison

Alors que les élèves du secondaire choisissent un établissement d'études postsecondaires, l'endroit où ils vivront durant ces études devrait jouer un rôle important dans la decision.

Alors que les élèves du secondaire choisissent un établissement d’études postsecondaires, l’endroit où ils vivront durant ces études devrait jouer un rôle important dans la décision. Étant donné que plus des deux tiers des étudiants de niveau postsecondaire prévoient habiter ailleurs qu’au domicile familial durant leurs études et que ce sont souvent les parents qui paient la note, avez-vous évalué combien il vous en coûtera ?

La majorité opte pour un logement locatif, mais certains parents choisissent d’investir en achetant un logement où leur enfant pourra vivre pendant ses études. Mais dans quelles situations ce choix est-il judicieux ? Selon Nicole Wells, vice-présidente, Financement sur valeur nette immobilière, RBC, il y a cinq questions à se poser au moment de prendre une décision.

1. Quelles sont les caractéristiques du marché local ?

Le choix dépendra en partie de l’emplacement de l’établissement d’enseignement. Dans un grand marché urbain, les prix seront peut-être élevés comparativement à ceux des petites villes. Le marché est-il volatil ou stable ? Faites d’abord vos recherches.

2. Est-ce que je veux avoir des locataires ?

Si votre enfant aura des colocataires, renseignez-vous sur les aspects logistiques et juridiques d’une telle situation. Êtes-vous prêt à assumer l’entretien du logement ? Que ferez-vous si quelqu’un ne paie pas son loyer à temps ?

3. À quel moment est-ce que je prévois vendre le logement ?

Vendrez-vous le logement dès que votre enfant aura terminé ses études ou continuerez-vous de l’offrir en location ? Il pourrait être plus rentable de le garder comme logement locatif. Comme il est situé dans une ville universitaire, vous n’aurez probablement pas de difficulté à trouver des locataires.

4. Qui en profitera ?

S’agit-il d’une stratégie à court terme ou avez-vous d’autres enfants qui fréquenteront peut-être le même établissement ? Faites une planification à long terme et envisagez de garder le logement plus longtemps pour en tirer une meilleure valeur.

5. Ai-je fait les calculs nécessaires ?

Calculez le seuil de rentabilité. N’oubliez pas de tenir compte de l’entretien, des réparations, des taxes et des assurances. De plus, évitez d’utiliser votre épargne-retraite pour effectuer cet investissement si cela risque de compromettre votre avenir financier.

Vous achetez une maison ? Pour accéder à des ressources utiles, allez à rbc.com/maison