Discuter d’argent avec vos amis ne devrait pas être difficile

Par Kim Shiffman31 mars 2023

Il est délicat de discuter d’argent avec ses amis, mais il existe des façons appropriées de le faire

L’argent est parfois à la base de conflits de couple et représente l’une des principales causes du divorce, tout comme l’infidélité.

Elle peut aussi être source de désaccords dans une relation platonique.

« L’argent génère souvent des conflits dans les relations amicales en raison de la jalousie, des attentes non satisfaites ou des promesses non tenues », explique Jean Paul Nyereka, vice-président de la réussite client à Money Wise Workplaces, une entreprise qui fournit des services de bien-être financier aux employés.

Il n’existe pas qu’une seule façon de gagner, de dépenser ou d’économiser de l’argent. Nous gérons tous nos finances différemment, selon notre éducation, notre personnalité et notre situation personnelle.

Cela dit, nous avons presque tous un point commun : nous ne sommes pas très à l’aise de parler d’argent.

Pourtant, il est tout à fait possible de discuter de finances personnelles entre amis, et ces conversations en valent la peine. En parler permet d’éviter la vexation et les conflits, qui s’amplifieraient ces temps-ci en raison de l’inflation qui mine nos budgets. De plus, les succès et les échecs financiers de vos amis peuvent vous apprendre de précieuses leçons.

Alors, comment discuter sereinement d’argent avec ses amis? Voici quelques conseils.

Prenez conscience de vos émotions

Différentes émotions, dont la jalousie, peuvent se manifester à la suite d’un changement de situation financière. « En raison de la jalousie, des tensions peuvent surgir au sein d’un groupe d’amis si l’un d’entre eux reçoit une promotion au travail, touche un héritage important ou réussit financièrement », indique M. Nyereka.

Il importe donc de prendre conscience de ses sentiments et de se donner le droit de les ressentir. Ils sont légitimes. Les reconnaître aide à avoir des conversations plus saines et des amitiés plus fortes.

Il convient d’ailleurs de garder à l’esprit que l’être humain ressent naturellement le besoin de se comparer aux autres, mais que se demander si ses finances se portent mieux ou moins bien que celles de ses amis est loin de favoriser des relations saines.

Allez-y doucement

Vous cherchez tout simplement à amorcer une conversation sur l’argent? Une façon saine d’en parler avec ses amis est de poser une question non indiscrète. Par exemple, au lieu de demander à vos amis combien d’argent ils ont épargné pour la retraite pour le moment, demandez-leur si, selon eux, il est préférable de cotiser à un CELI ou à un REER en vue d’épargner pour la retraite. Vous pouvez évidemment les solliciter pour obtenir des conseils sur l’élaboration d’un budget, mais leur demander la somme qu’ils sont en mesure d’épargner chaque mois est délicat.

Laissez les suppositions de côté

Selon M. Nyereka, les attentes monétaires non satisfaites, qu’elles soient clairement exprimées ou non, sont une source courante de conflits entre amis. Par exemple, il se peut que vous supposiez qu’un ami aisé financièrement paiera au restaurant ou vous prêtera de l’argent si vous le lui demandez. Bien qu’il soit difficile d’aborder ces sujets de façon proactive, vous devriez faire preuve de discernement avant de formuler de telles suppositions. En cas de doute, posez des questions et assurez-vous de communiquer clairement.

Pesez vos mots

Un bon ami se soucie de ce que ses paroles et ses actes font ressentir aux autres. Si vos finances se portent bien, pensez à la façon dont vos amis moins fortunés se sentiront lorsque vous vous plaindrez du repas qui vous a été servi lors de votre vol en première classe ou de vos chaussures griffées inconfortables.

Proposez des activités à bas prix

Il est parfois difficile de planifier des sorties avec des amis qui n’ont pas les mêmes moyens que soi. Par exemple, on ne peut pas tous se permettre de s’offrir une escapade (hôtel, restaurant, activités, transport). Si vous êtes la personne la mieux nantie de votre cercle d’amis, suggérez des activités amusantes mais peu onéreuses.

Tenez vos promesses

« En ne tenant pas vos promesses monétaires, vous risquez de mettre en péril ses amitiés,  par exemple en n’atteignant pas un objectif d’épargne établi avec un ami ou en ne lui remboursant pas un prêt à court terme », signale M. Nyereka. Si vous ne pouvez pas respecter vos engagements, qu’ils soient officiels ou non, soyez réaliste et dites-le dès le départ.

Laissez vos amis vous soutenir

Il peut être très angoissant de se sentir incapable de couvrir ses dépenses quotidiennes, mais ne pas en parler accroît ce stress. « La possibilité de parler ouvertement de ces difficultés avec un ami renforce les liens d’amitié. On découvre parfois de nouvelles ressources de soutien », révèle M. Nyereka.

Choisissez vos amis

L’argent peut mettre fin à une relation, ce qui est parfois une bonne chose. Si vous avez des amis qui manquent régulièrement d’égards pour votre situation financière ou qui vous font vous sentir mal à propos de celle-ci par leurs paroles ou leurs actes, il est peut-être temps de commencer à fréquenter d’autres personnes.

Soyez franc

En mentant sur vos finances, vous risquez de saper la confiance de vos amis et d’ébranler votre relation. Le manque d’authenticité et d’honnêteté au sujet de vos revenus peut réellement briser les liens. Libre à vous de communiquer tous les détails relatifs à vos finances avec vos amis, mais évitez de les induire en erreur.

Soyez conscient de votre valeur

Vos amis et votre famille aiment et veulent passer du temps avec vous en raison de la personne que vous êtes, et non de votre argent. Rappelez-vous qu’ils vous apprécient pour ce que vous êtes et non pour ce que vous avez.

Si, malgré tous vos efforts, l’argent provoque des conflits dans votre vie, vous devez prendre des mesures pour y remédier. M. Nyereka vous recommande de demander l’aide d’un conseiller en services financiers ou d’un thérapeute, de vous fixer des limites et des objectifs financiers clairs ou de discuter avec honnêteté et ouverture de votre situation financière et de vos besoins avec vos amis ou vos proches.

Le présent article vise à offrir des renseignements généraux seulement et n’a pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers, ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. La Banque Royale du Canada et ses entités ne font pas la promotion, ni explicitement ni implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers.