Aller au contenu principal
RBC
MENU

Maison

Les Canadiens aiment les grands espaces. Pour bien des gens, un déménagement à la campagne ne vise pas à ouvrir un gîte touristique, à aménager une ferme d'agrément ou à exploiter un vignoble. Il ne s'agit même pas d'en avoir plus pour son argent.

Vous rêvez de vivre à proximité de sentiers pédestres, de lacs pour pêcher et pour vous baigner (et y patiner l’hiver) et d’arbres pour grimper, et de disposer de beaucoup d’espace ?

À Vancouver, un trajet de vingt minutes en traversier vous mène à l’idyllique île Bowen, où le coût de logement est considérablement inférieur aux 2 000 000 $ et plus que commande une maison au centre-ville. Un terrain situé à une heure de la Tour CN de Toronto peut être à vous pour seulement 800 000 $. Près de Calgary, vous pouvez jouer au cow-boy à Bragg Creek ou Cochrane pour environ 580 000 $.

Les contacts en personne sont plutôt restreints actuellement, mais la popularité croissante de la vidéoconférence en remplacement des réunions en personne démontre que la plupart des tâches s’exécutent parfaitement bien en télétravail. Et après tout, un travailleur heureux est productif.

Il peut sembler attrayant de se libérer de l’agitation de la jungle urbaine, mais un déménagement à la campagne demande une sérieuse réflexion.

1. Le télétravail

Si vous travaillez au centre-ville, il convient d’abord d’évaluer les répercussions d’un déménagement à la campagne sur votre vie professionnelle. Vous avez peut-être la chance de pouvoir travailler de la maison, mais si ce n’est pas le cas et que vous n’avez pas la possibilité de négocier un horaire flexible ou des arrangements de télétravail, votre temps et vos coûts de déplacement seront plus élevés. Même si vous travaillez à domicile, vous devez pouvoir vous rendre occasionnellement au bureau ou à l’aéroport sans trop de mal. Les services de téléphonie cellulaire, d’accès à Internet et même de communication satellitaire en périphérie des grands centres se sont beaucoup améliorés, mais certaines entreprises préfèrent encore contrôler quotidiennement les présences au bureau.

2. Les déplacements

Si vous avez à vous rendre au bureau, vos factures d’essence et d’entretien automobile peuvent rapidement s’alourdir. Vous pourriez constater que vos économies hypothécaires sont grugées par des frais de déplacement plus élevés, surtout si vos enfants font du sport et des activités parascolaires ou s’ils doivent être transportés à l’école. Envisagez d’utiliser les transports en commun s’ils existent – et s’ils vous permettent de garder vos distances. Vous aurez ainsi le temps de lire vos courriels ou un bon roman, ou encore de faire un petit somme. Si vous aimez conduire, toutefois, vos déplacements vous donneront l’occasion de vous détendre et de vous changer les idées.

3. Le potentiel de valorisation de votre propriété

Si vous êtes mordu du jardinage ou si vos enfants adorent la nature, un terrain à la campagne (ou même une grande propriété en banlieue) peut certainement vous paraître plus attrayant qu’un appartement dans un gratte-ciel. Si l’endroit de vos rêves n’est pas déjà populaire auprès des télétravailleurs, la valeur de votre propriété (et son potentiel de croissance) dépendra de l’économie locale. Par exemple, la valeur des terrains peut changer si un employeur important s’installe dans la région ou la quitte. Pour protéger votre investissement, renseignez-vous sur l’actualité économique locale.

Avant d’entreprendre votre recherche de la maison de campagne idéale, faites l’essai de l’Estimateur de propriété RBC pour connaître la valeur de votre demeure urbaine actuelle.

Essayez l’Explorateur de quartier RBC

4. La vie dans une petite ville : idyllique ou ennuyeuse ?

Les grandes régions urbaines sont souvent entourées de dizaines de petites villes situées à moins de deux heures de route, dont le profil démographique varie considérablement. Consultez les recensements pour savoir, par exemple, où vivent les jeunes familles, si c’est ce que vous recherchez. Visitez quelques commerces locaux pour vous faire une idée de l’ambiance des lieux.

Même si les relations sont habituellement amicales dans une petite ville, il peut être long de se faire accepter. La plupart des gens ont un réseau social et communautaire qui remonte à des décennies. Dans les petites collectivités, les gens se fient les uns aux autres non seulement sur le plan social, mais aussi en cas d’urgence, ce qui peut être avantageux.

5. Le renforcement des liens familiaux

Vous visez peut-être à vous rapprocher de votre famille élargie, mais vérifiez tout de même comment votre conjoint et vos enfants entrevoient le déménagement envisagé, même s’il y a des désaccords. Discutez des caractéristiques de la propriété et des avantages du déménagement à la campagne, tout en reconnaissant ce qui vous manquera à tous. Comme c’est le cas dans la plupart des grands changements, vous ne saurez pas si la vie rurale vous convient tant que vous ne l’aurez pas essayée. Saisissez l’occasion, et vous revitaliserez peut-être votre existence.

Vous aimeriez savoir plus précisément quel quartier vous convient ?

Essayez l’Explorateur de quartier RBC. Si vous répondez à quelques questions, nous pourrons vous aider à trouver un quartier à votre mesure.

Essayez l’Explorateur de quartier RBC