Aller au contenu principal
RBC
La technologie qui permet de s’attaquer aux enjeux climatiques existe déjà. Voici comment les entrepreneurs canadiens qui luttent contre les changements climatiques obtiennent le soutien dont ils ont besoin pour changer le monde.

Le District de la découverte MaRS veut que les Canadiens sachent que dans environ neuf ans, les conséquences des changements climatiques seront irréversibles. La prévention des conséquences les plus radicales de la crise climatique exige une intervention rapide et novatrice, selon ce centre d’innovation de Toronto.

Heureusement, une grande partie de la technologie qui permet de s’attaquer aux enjeux climatiques existe déjà. Les créateurs de ces innovations ont simplement besoin de soutien pour que leurs solutions technologiques puissent être mises à l’échelle et appliquées partout dans le monde.

Participation à la mission de MaRS

Grâce au soutien de RBC par l’entremise de Techno nature RBC, MaRS a lancé au début de l’année 2021 un appel aux entreprises canadiennes du secteur des technologies propres pour qu’elles posent leur candidature à l’initiative Mission from MaRS : Climate Impact Challenge.

Plus de 70 entreprises au pays ont inscrit leur projet. MaRS a retenu 10 candidats qui ont pu bénéficier d’accompagnement stratégique en matière de ventes, de financement et de partenariat. Chaque entreprise a été jumelée à une équipe d’investisseurs, de spécialistes en réglementation, de clients potentiels et de partenaires du milieu des affaires capables de les aider à repérer les obstacles à l’adoption généralisée de leur technologie et à développer des stratégies pour les surmonter.

Les 10 candidats les plus prometteurs, qui proposent tous des moyens innovateurs de réduire les émissions de gaz à effet de serre, ont été annoncés cet été.

Tyler Hamilton, directeur d’écosystème, Technologie propre, à MaRS a souligné que la cohorte, très talentueuse, était constituée d’innovateurs à potentiel élevé provenant de partout au Canada. Voici quelques-unes des entreprises :

  • Extract Energy produit un moteur qui peut capter la chaleur résiduelle de faible qualité (une source d’énergie au potentiel inexploré et certifiée sans émission) pour produire de l’électricité à faibles coûts. La machine à la conception simple et à la faible empreinte environnementale permet la production d’énergie derrière les compteurs dans le secteur industriel (fabricants, entreprises de transformation d’aliments, centrales électriques, etc.).
  • BrainBox AI exploite des logiciels d’intelligence artificielle pour optimiser les systèmes CVC (chauffage, ventilation et climatisation). La technologie permet de réduire l’empreinte carbone d’un bâtiment de 40 % et de diminuer les coûts énergétiques de 25 %, sans sacrifier le confort des occupants.
  • Flash Forest se sert de véhicules aériens sans pilote, de l’automatisation et de la science écologique pour reboiser les écosystèmes, avec pour objectif initial de planter un milliard d’arbres dans le monde d’ici 2028. Leur technologie est plus rapide, plus sûre, moins coûteuse et surtout plus adaptable que les méthodes conventionnelles. Elle offre donc une solution de nouvelle génération pour la séquestration de carbone.

Il ne s’agit pas simplement de prototypes encore à l’étape de conception, mais de vraies technologies commercialisables. Ces entreprises bénéficiant désormais de l’aide nécessaire à leur croissance, elles pourront plus rapidement prendre de l’expansion sur la scène mondiale.

Une approche qui va au-delà de l’aide financière

Par l’entremise de Techno nature RBC, RBC ne se limite pas à financer la mission de MaRS, elle offre une expertise, des conseils et des connaissances de haut niveau qui peuvent vraiment changer les choses pour les entreprises retenues.

Environnementaliste de longue date, Peter McArthur, vice-président et responsable national, Technologies propres à RBC, mettra son équipe en contact avec les dix entreprises retenues afin de les aider à trouver du financement et à prendre contact avec des clients potentiels.

Si une technologie choisie est conçue pour le secteur de l’immobilier, par exemple, M. McArthur et son équipe pourraient mettre l’entreprise en contact avec des promoteurs immobiliers qui utilisent des technologies vertes innovantes. Et « lorsque les ventes sont au rendez-vous, souligne M. McArthur, le financement suit habituellement. »

Aider les entrepreneurs canadiens qui visent à réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre est la raison d’être de Mission from MaRS: Climate Impact Challenge. C’est pourquoi RBC appuie ce programme de toutes les façons possible.

Techno Nature RBC.

Mission from MaRS est appuyé par Techno nature RBC, un engagement pluriannuel visant à préserver la plus grande richesse du monde : son écosystème naturel.
De concert avec ses partenaires, RBC s’emploie à résoudre des problèmes environnementaux pressants grâce à la technologie et à l’innovation. À ce jour, plus de 125 partenaires ont profité des 27 millions de dollars que nous avons investis dans la collectivité.

Détails à

Un autre article de la série « Techno nature » :