Aller au contenu principal
RBC
Si vous êtes allé voir Le destin des dangereux au cours de la fin de semaine, sachez que vous n'étiez pas les seuls.

Il faut dire que l’économie numérique attire beaucoup de gens. Voilà pourquoi de nos jours l’économie de partage (partage de données) occupe une si grande place.

En plus d’établir un record de recettes pour une sortie à Pâques, avec plus de 100 millions $ aux États-Unis en une fin de semaine, la franchise de films Rapides et dangereux a démontré comment un modèle d’affaires peut évoluer et s’adapter rapidement aux données du marché, au besoin.

Selon Allen Lau, mordu de science-fiction et pionnier du numérique, il s’agit DU portrait d’affaires du 21e siècle. Cofondateur de Wattpad, cet ingénieur torontois s’est lui-même servi de données et de statistiques pour concevoir une plateforme mondiale dédiée aux écrivains. Il croit pouvoir utiliser cette même approche pour conquérir Hollywood sans mettre les pieds hors de Toronto.

« La valeur de l’entreprise réside avant tout dans sa communauté, dans les histoires publiées et dans les données que nous partageons », a expliqué M. Lau au cours de la dernière séance #LesInnovateursRBC portant sur l’avenir du monde du travail.

Lors de cet événement, M. Lau était accompagné de Michele Romanow, une entrepreneure prolifique vedette de l’émission Dragons Den à CBC. Mme Romanow travaille actuellement sur sa cinquième entreprise, Clearbanc, une plateforme de services financiers destinée aux pigistes et aux entrepreneurs à petite échelle.

Wattpad et Clearbanc doivent tous deux relever le même défi magistral : accroître leur base d’utilisateurs sans attirer l’attention des géants mondiaux de l’industrie comme Facebook, Google et Amazon.

Initialement un simple service de partage d’histoires, Wattpad est rapidement devenu une plateforme réunissant 45 millions d’utilisateurs partout dans le monde. M. Lau a récemment élargi l’offre de sa plateforme sociale : Wattpad Studios permet désormais d’écrire des scénarios de films et de séries TV, tandis que Wattpad Brand Solutions aide les écrivains à communiquer avec les entreprises souhaitant obtenir une version révisée de leur histoire.

L’équipe derrière la saga Rapides et dangereux s’est basée sur des données semblables pour repenser la franchise, qui a beaucoup changé en seize ans, huit films et quatre milliards de dollars. Moins de courses d’autos. Plus de fusils. Moins de biceps. Plus de… vous savez quoi. (Lisez l’excellent dossier de Bloomberg sur les statistiques de la saga ici.)

« Une histoire peut fasciner le public pour plusieurs raisons différentes, a souligné M. Lau. Ce sont ces raisons que l’industrie du divertissement cherche à connaître. »

L’arme secrète de M. Lau : une communauté d’utilisateurs hautement loyaux à Wattpad et entre eux. Wattpad n’a peut-être pas la popularité de Facebook, mais la qualité de sa communauté engendre un taux de mobilisation rarement atteint.

Prenons exemple sur un roman typique publié sur Wattpad : Avec deux milliards de données recueillies chaque jour, l’entreprise peut suivre les tendances, donner des recommandations personnalisées et même reconnaître les pages ou chapitres qui font décrocher les utilisateurs.

Clearbanc joue aussi dans ce créneau. Afin d’attirer et de retenir les solopreneurs, l’entreprise offre des services (et une Expérience utilisateur) bien plus personnalisés que les autres plateformes universelles.

Compte tenu du nombre croissant de travailleurs indépendants à la demande, l’économie des plateformes mise de plus en plus sur la communication efficace des données.

Clearbanc interface avec Airbnb, Uber et d’autres plateformes du genre. Selon Mme Romanow, ces autres entreprises offrent énormément de renseignements aux vendeurs.

« Ce sont ces types d’outils qui nous permettent d’accélérer notre croissance à un rythme jamais égalé auparavant », a-t-elle expliqué.

Les plateformes comme Clearbanc et Uber offrent la chance de travailler à son propre compte et de développer un marché.

« Bientôt, tout un chacun bénéficiera des plateformes pour s’initier à l’entrepreneuriat, puis voler de ses propres ailes, a ajouté Mme Romanow. L’avantage de l’économie des plateformes, c’est que tout le monde peut devenir un entrepreneur ».

M. Lau et Mme Romanow ont déjà fondé et vendu d’autres entreprises par le passé. Malgré les charmes de la Silicon Valley, tous deux ont décidé de garder leurs bureaux à Toronto.

« Toronto est ma maison, explique Mme Romanow. Cependant, comme le Canada représente 2 % du marché mondial, une entreprise de bonne envergure doit avoir des visées internationales. Par contre, il est inutile de s’expatrier pour y arriver. »

Les excellentes universités et la qualité de vie offertes au Canada ont facilité le choix de M. Lau. De plus, la mosaïque culturelle de Toronto a favorisé le développement de Wattpad en 50 langues.

« Tous les éléments pour construire un écosystème technologique sont réunis ici : du talent, de l’argent, des incubateurs et des entreprises déjà bien établies, ajoute-t-il. Il ne fait aucun doute que des systèmes aussi populaires que Facebook ou Google seront un jour développés au Canada, reste à savoir quand. »