Aller au contenu principal
RBC
En tant que propriétaire d'une petite entreprise, votre journée commence sans doute dès que vous glissez les pieds hors du lit et s'arrête lorsque vous posez la tête sur l'oreiller. Il est probable aussi que vous ne vous souveniez plus à quand remontent vos dernières vraies vacances. Alors, comment éviter l'épuisement sachant qu'il est difficile de faire la coupure ?

Douglas Beech, 37 ans, est un entrepreneur en série qui sait combien il est important de prendre soin de soi. À la tête de HiretheWorld, une entreprise de Vancouver qui met les employeurs en contact avec des concepteurs professionnels de partout dans le monde, il travaillait auparavant entre 12 et 16 heures par jour. Il a fini par craquer. Maintenant qu’il a vendu l’entreprise, il applique une toute nouvelle approche à son nouveau projet, Jumping High Five, consacré à la création de jeux de société éducatifs.

« Ma stratégie pour connaître du succès, c'est de faire de ma santé et de mon bonheur ma priorité au quotidien »

En tant que propriétaire d’une entreprise, vous travaillez sans doute dès que vous glissez les pieds hors du lit et jusqu’à ce que vous posiez la tête sur l’oreiller. Il est probable aussi que vous ne vous souveniez plus de la dernière fois où vous avez pris de vraies vacances.

Alors, comment éviter l’épuisement sachant qu’il est difficile de faire la coupure ? Voici sept conseils de propriétaires d’entreprise comme Doug pour prendre soin de vous.

1. Comprendre l’importance de prendre soin de soi.

Certains croient sans doute que prendre soin de soi est un luxe, mais selon Trina Isakson, 37 ans, de 27 Shift Consulting, c’est capital quand on dirige une entreprise.

« En tant que propriétaire d’une entreprise, je ne peux me tourner vers personne d’autre si je suis malade. Je me fais donc un devoir de prendre soin de ma santé, » déclare-t-elle. « De cette façon, je risque moins de me trouver dans une situation difficile du fait que personne ne peut me remplacer ou que je n’ai plus de revenus. »

Vous vous inquiétez de savoir ce qu’il adviendrait de votre entreprise si vous ne pouviez plus travailler ? Envisagez la possibilité de souscrire une assurance invalidité et une assurance invalidité personne clé ; elles pourraient vous permettre d’embaucher une personne temporairement ou de couvrir les frais généraux si vous (ou toute autre personne clé) deveniez invalide.

2. Commencer sa journée du bon pied.

Pour bien vous préparer à affronter votre journée, M. Beech vous conseille d’avoir une routine matinale.

« Je me lève, je prépare du thé, je médite, je fais des étirements et je m’entraîne pour augmenter mes pulsations cardiaques, » dit-il. Il se sent ainsi plus détendu et mieux concentré, de sorte qu’il peut répondre calmement à tout imprévu ou à toute demande de dernière minute.

Selon la Harvard Medical School, l’exercice contribuerait à réduire le stress et de faire une activité physique pendant ne serait-ce que 20 minutes peut avoir un effet positif sur votre santé mentale. Vous ressentirez peut-être même toute la journée les effets bénéfiques d’un entraînement matinal.

3. Apprendre à connaître son flux d’énergie.

Amy Robichaud, 31 ans, directrice à AR Strategies, propose d’organiser ses journées en fonction des moments où on a généralement le plus d’énergie.

« Une des clés pour moi est d’organiser mes journées de façon à faire les tâches importantes lorsque mon niveau d’énergie est au plus haut, » dit-elle. Et pour elle, c’est le matin. Se disant introvertie, elle ressent souvent une baisse d’énergie et le besoin de décompresser après une activité sociale.

« Si j’anime un atelier ou si je donne une conférence, je sais que je serai vidée après. Je prévois donc des moments de solitude et j’essaie de ne pas mettre de tâches trop exigeantes à mon horaire. »

4. Profiter de la flexibilité de son horaire.

Les propriétaires d’entreprise travaillent souvent plus que leurs amis salariés, mais ils jouissent en contrepartie d’un horaire plus flexible. Mme Isakson aime bien couper sa journée en courant les soldes dans les friperies ou en allant faire une promenade. Selon elle, ce sont là des activités qu’il est plus agréable de faire la semaine que la fin de semaine, période où les magasins et les sentiers sont bondés.

Un horaire flexible nous permet aussi de faire nos courses à des moments où il y a moins de monde. Faire votre épicerie vous prendra moins de temps à 10 h que si vous la faites après le travail comme la plupart des gens.

5. Se mettre temporairement hors service.

Vous n’avez peut-être pas la possibilité de vous reposer régulièrement à la plage, mais vous pouvez sûrement prendre une soirée libre de temps en temps, voire même profiter d’un long week-end pour sortir de la ville. Il suffit aussi parfois de fermer son téléphone pendant quelques heures chaque soir.

Voici la méthode de Mme Robichaud, qui travaille de la maison, pour prendre une pause du travail.

« Je ferme mon portable et je range mon bureau à la fin de chaque journée. Je mets mon téléphone en mode « ne pas déranger » à 21 h, de sorte que je ne suis pas ennuyée par des notifications de courriels ou de messages. »

Pour que ses clients comprennent bien qu’elle ne travaille pas jour et nuit, elle leur indique d’emblée ses heures de travail et les prévient de ses absences et des moments où elle ne sera pas joignable.

6. Demander le juste prix.

« Si vous êtes vraiment très occupé, c'est peut-être parce que vous vous sous-estimez et que vous ne demandez pas le juste prix pour vos produits ou vos services, » souligne-t-elle. « C'est peut-être aussi le signe que vous êtes motivé par la culpabilité plutôt que par l'enthousiasme, la joie ou l'amour du travail. »

Selon Mme Isakson, si vous vous sentez débordé, c’est peut-être que vos tarifs ou vos honoraires ne sont pas assez élevés.

Elle nous met en garde contre le fait d’accepter une charge trop lourde au détriment de mandats qu’on aime.

7. Prévoir ses moments de loisir.

Quand on se sent débordé, on oublie parfois de prévoir des activités plaisantes. Pour éviter une telle situation, inscrivez-vous à un cours hebdomadaire, prévoyez chaque semaine une sortie avec votre conjoint ou faites une sortie mensuelle en famille. En effet, vous êtes plus susceptible de faire une activité donnée si elle figure à votre calendrier.

M. Beech se ménage du temps en soirée pour voir ses amis, qu’il s’agisse d’aller manger une bouchée ou de faire une randonnée. « En hiver, chaque semaine, j’essaie de prendre au moins une demi-journée pour aller skier. Je joue aussi au hockey et je pratique plein d’autres sports, » ajoute-t-il.

Selon lui, le fait de prévoir des activités sociales l’aide à gérer son stress et à être plus efficace au travail.

Votre santé peut avoir des répercussions sur les résultats de votre entreprise.

Au final, tous les entrepreneurs interrogés estiment que prendre soin de soi n’est pas seulement bénéfique pour eux, mais l’est aussi pour leur entreprise.

Mme Robichaud conclut ainsi : « Quand vous faites de votre santé et de votre bien-être une priorité au quotidien, être propriétaire d’une entreprise procure une grande satisfaction et une belle liberté. Et voilà le cercle vertueux de la résilience personnelle et de la réussite professionnelle. »