Aller au contenu principal
RBC
Les espaces de bureau collaboratifs vous donnent accès à des bureaux quand vous en avez besoin.

Vous êtes un entrepreneur et vous n’avez pas toujours besoin d’un bureau pour faire des affaires. Mais vous ne pouvez pas non plus tenir toutes vos réunions et conférences téléphoniques dans un café. À l’occasion, vous avez besoin d’un espace plus professionnel pour vos rencontres avec les clients et les fournisseurs.

Le concept de partage d’espaces de travail, ou d’espaces de travail collaboratifs, est une option intéressante pour les propriétaires de petites entreprises et autres entrepreneurs à la recherche de souplesse et de locaux pour faire mousser leurs affaires.

Le partage d’espaces de travail, qu’est-ce que c’est ?

Contrairement aux bureaux traditionnels, appartenant à une seule organisation et occupés par celle-ci, les espaces de travail partagés réunissent des entreprises variées dans un même environnement de travail.

Cette option est particulièrement avantageuse dans le marché actuel où la flambée des prix de l’immobilier est un obstacle pour la location d’espaces de bureaux. Dans les marchés comme celui de Toronto, c’est une excellente façon d’accéder à un espace de travail quand on en a besoin tout en limitant ses coûts indirects.

Ce type d’environnement est certes favorable pour certaines petites entreprises, mais il faut bien en évaluer le pour et le contre pour déterminer ce qui convient le mieux à votre entreprise.

Le pour

  • Réduction des coûts : Grâce à leur facturation à l’utilisation, de nombreux espaces de travail partagés vous évitent les baux, les frais de courtier et les autres coûts associés à la location de locaux commerciaux.
  • Souplesse : Les espaces de travail partagés offrent souvent des options variées. Des aires ouvertes aux environnements conviviaux en passant par des bureaux fermés et des salles de réunion, vous trouverez chaussure à votre pied à coup sûr sans avoir à rencontrer un courtier ni à visiter une multitude d’endroits.
  • Engagement à court terme : Si vous cherchez un espace plus permanent, sachez que vous n’avez pas à signer de bail de deux à trois ans si vous optez pour le partage d’espaces de travail.
  • Technologie : Pour demeurer concurrentiels, plusieurs espaces de travail partagés offrent l’Internet, des téléphones, des salles de réunion avec équipement de vidéoconférence, des imprimantes en réseau et d’autres équipements.
  • Collaboration : Côtoyer d’autres entrepreneurs ou propriétaires de petites entreprises offre des occasions d’échanger et de collaborer.

Le contre

  • Intimité : Un environnement de travail partagé n’est pas l’idéal pour ceux qui ont besoin d’intimité. Les aires ouvertes et la multiplicité des entreprises dans un même espace sont des sources d’interruptions potentielles.
  • Conflits de personnalités : Plus il y a de gens, plus il y a risque de conflits de personnalités. Dans vos locaux, vous pouvez établir vos propres règles (l’espace entre les employés, l’endroit où faire des appels, etc.), alors que vous avez moins la possibilité d’influencer ceux qui vous entourent dans un espace partagé.
  • Concurrence : La neutralité entre concurrents directs est souvent privilégiée ; toutefois, n’oubliez pas que vous pourriez vous retrouver à partager votre espace de travail avec un concurrent.
  • Accès limité : Selon l’emplacement, vous n’aurez peut-être pas toujours accès aux lieux. Les heures d’ouverture peuvent être limitées ou vous pourriez ne pas trouver d’espace disponible lorsque vous en avez besoin.

Le partage d’espaces de travail est une excellente solution pour les petites entreprises et les entrepreneurs souhaitant avoir pignon sur rue sans avoir à signer un bail. Malgré les économies offertes, partager son espace de travail avec d’autres personnes exige un certain contrôle. Si vos attentes sont réalistes, l’expérience peut être positive. Vous profiterez des avantages d’un milieu professionnel conjuguant souplesse et regroupement.