L'expérience de recherche est-elle utile lors d'une demande de résidence en médecine?
Aller au contenu principal
RBC
En Amérique du Nord, 44 % des directeurs de programmes de résidence interrogés ont affirmé que la participation à la recherche et l'intérêt pour la recherche sont un critère important dans le choix des candidats à recevoir en entrevue1.

Comme il existe de multiples composantes aux demandes de résidence, l’expérience de recherche peut être un moyen de vous démarquer. Si vous vous préparez à soumettre votre candidature à des programmes de résidence, poursuivez votre lecture pour obtenir les réponses à quatre questions couramment posées sur l’expérience de recherche.

Question : Qu’est-ce qui est considéré comme une expérience de recherche?

Réponse : L’expérience de recherche désigne toute activité de recherche professionnelle ou universitaire liée à votre domaine.

Il peut s’agir « de rassembler des informations à partir de documents de recherche pour obtenir des informations de base, de participer au protocole de recherche, de participer à la rédaction d’un article, d’examiner la documentation ou même de présenter les résultats de recherche », explique le Dr Andre Ene, récemment diplômé de l’école de médecine et résident de deuxième année en pathologie à Hamilton, en Ontario. « Tant que votre nom apparaît sur le rapport de recherche, cela est considéré comme une expérience de recherche », ajoute-t-il.

Question : À quel point l’expérience de recherche est-elle importante pour les demandes de résidence?

Réponse : Cela dépend de vos intérêts et objectifs professionnels, ainsi que des programmes auxquels vous postulez.

« La recherche n’est pas nécessaire pour être admis dans un programme de résidence », explique Dr Ene. Elle peut toutefois vous donner une longueur d’avance sur les autres candidats, en particulier si vous postulez à un établissement renommé ou si vous vous lancez dans un domaine extrêmement compétitif.

« Les programmes de résidence les plus populaires (comme la dermatologie, la neurochirurgie, la chirurgie plastique, l’ophtalmologie, l’urologie et l’otorhinolaryngologie) recherchent des candidats qui ont plus que de bons résultats. Ils veulent voir que vous participez activement au domaine et que vous vous efforcez d’élargir vos connaissances », ajoute le docteur Ene.

L’expérience de recherche vous donne également la possibilité de nouer des liens avec un mentor ou un professeur, ce qui peut donner lieu à une lettre de recommandation plus convaincante pour votre candidature.

Question : Comment acquérir de l’expérience de recherche?

Réponse : Commencez par comprendre vos objectifs d’études. Savez-vous quelle spécialité vous intéresse? Pour acquérir de l’expérience, préférez-vous faire de l’observation clinique, par exemple, ou participer à la rédaction d’un article?

Une fois que vous aurez examiné votre emploi du temps et défini vos centres d’intérêt, communiquez avec le bureau des affaires étudiantes de votre établissement d’enseignement pour vous renseigner sur les programmes officiels de recherche.

Si votre établissement d’enseignement n’en offre pas, vous devrez peut-être mettre en place votre propre programme de recherche en établissant des liens avec des professeurs. « Demander à certains de vos professeurs s’ils mènent des recherches et s’ils seraient prêts à accueillir un étudiant est la meilleure façon de trouver », dit Dr Ene.

Il suggère également de se renseigner sur les projets de recherche en cours des membres du corps professoral de votre établissement, puis d’envoyer un courriel à ces derniers afin de savoir si des étudiants peuvent fournir une aide à la recherche.

Si vous ne trouvez pas immédiatement un membre du corps professoral qui soit prêt à travailler avec vous, n’abandonnez pas. Essayez de trouver des stages locaux, d’assister à une conférence virtuelle pour faire du réseautage ou d’envoyer un courriel aux diplômés de votre établissement d’enseignement pour leur demander des conseils ou des contacts.

Question : Une expérience de recherche peut-elle aider pendant la résidence?

Réponse : L’expérience de recherche est un bon moyen de vous perfectionner, avant et pendant la résidence.

Poursuivre une expérience de recherche pendant un programme de résidence peut aider à enrichir votre curriculum vitæ à long terme. « Cet aspect de votre CV est pris en compte pour les bourses. Même les employeurs potentiels considéreront votre expérience de recherche tout au long de votre carrière en médecine comme favorable », affirme le docteur Ene.

De plus, faire de la recherche vous donne l’occasion d’améliorer vos compétences analytiques, d’approfondir vos connaissances médicales et de collaborer avec vos pairs et vos mentors. Cela peut également vous permettre d’acquérir d’autres compétences professionnelles importantes, comme la gestion de projets multiples, la résolution de problèmes et la présentation devant des groupes.

Vous distinguer par la recherche

Selon la spécialité que vous envisagez, le fait d’acquérir une expérience de recherche avant de poser votre candidature à un programme de résidence peut vous permettre de vous distinguer. En outre, c’est un bon moyen d’être exposé à l’avance à votre domaine. Si vous envisagez la recherche, prenez le temps d’établir vos centres d’intérêt et de discuter avec un professeur de vos options.
 
Sources: 1. National Resident Matching Program, Data Release and Research Committee: Results of the 2018 NRMP Program Director Survey.