Aller au contenu principal
RBC

Pour de nombreux Canadiens, les études postsecondaires peuvent sembler hors de portée, surtout en raison des frais de scolarité. Ceux-ci varient considérablement d’une province à l’autre. Selon Statistique Canada, les frais de scolarité pour des études de premier cycle s’élèvent en moyenne à 7 868 $ en Ontario tandis qu’en Saskatchewan et au Québec, ils atteignent 6 885 $ et 2 799 $ respectivement.

Pour réduire ces coûts, les étudiants disposent d’une panoplie de ressources, y compris des subventions, des bourses de perfectionnement et des bourses d’études (de l’argent offert gratuitement) destinées aux étudiants de toutes les régions du Canada.

Offertes par des entreprises, le gouvernement, des établissements d’enseignement ou d’autres organisations, les ressources varient de 100 $ à 20 000 $.

Bourses d’études

Une bourse d’études peut être accordée selon divers critères : les résultats scolaires, le rendement sportif, l’engagement au sein de la collectivité ou toute combinaison de ces éléments.

Pour obtenir une bourse d’études axée sur les résultats scolaires, il est impératif d’obtenir d’excellentes notes alors que les exigences varient dans le cas des bourses d’études destinées aux athlètes.

Les bourses axées sur l’engagement au sein de la collectivités ont offertes par des organismes communautaires, des entreprises et des établissements d’enseignement. Les exigences varient aussi pour ce type de bourses. N’oubliez pas que vous devez présenter une demande pour que votre candidature soit prise en considération.

Subventions

Elles sont octroyées en fonction des besoins financiers et de critères autres que les résultats scolaires, comme le bénévolat, l’engagement sportif ou l’origine ethnique. Dans certains cas, si vous êtes admissible à un Prêt d’études canadien, votre admissibilité à une Bourse d’études canadienne pourrait être étudiée automatiquement. Il est possible de toucher plus d’une subvention. Pour d’autres subventions, il faut présenter une demande.

Bourses de perfectionnement

À l’instar des subventions, les bourses de perfectionnement sont axées sur les besoins financiers et des critères autres que les résultats scolaires. Tout comme pour les bourses d’études, les étudiants doivent présenter une demande pour que leur candidature soit étudiée.

Bourses non réclamées

« Globalement, plus de 100 millions $ sont offerts sous forme de bourses au Canada, souligne Chris Wilkins, président d’Edge Interactive, une société spécialisée dans le recrutement d’étudiants. Or, chaque année, au moins 3 millions $ ne trouvent pas preneur. »

« Quel gâchis », affirme M. Wilkins. Nous avons vérifié auprès des administrateurs de bourses d’études s’ils étaient satisfaits du nombre de candidats. Par exemple, nous leur avons demandé s’ils avaient reçu suffisamment de demandes. 59 % ont affirmé qu’ils aimeraient en recevoir davantage.

Souvent, les étudiants ne connaissent pas l’existence de ces bourses et ne savent pas comment présenter une demande. Sarah Rushton, 29 ans, de Vancouver, a profité du faible taux de demandes pendant ses études de premier cycle à Saint Mary’s University, à Halifax. Au cours de ces quatre années, elle a reçu la bourse Dalton Political Science, axée sur l’excellence scolaire. Pour en faire la demande, elle a rédigé un texte, a maintenu une moyenne pondérée cumulative de 4.0 et a rempli la formule de demande. Et elle a obtenu la bourse. En présentant le plus de demandes possible, Sarah Rushton a reçu plusieurs petites bourses de 500 $. « Parfois, vous êtes la seule personne à présenter une demande, souligne-t-elle. »

Optimisez vos chances

1. Réseau

Allez chercher l’information. Demandez à vos amis, à la famille et à des collègues s’ils connaissent des subventions, des bourses de perfectionnement ou des bourses d’études. L’employeur de l’un de vos proches offre peut-être des bourses d’études. Est-ce que le Club Rotary de votre région remet des bourses d’études ? S’ils ne trouvent pas de renseignements en ligne, les étudiants ont tendance à ne pas chercher plus loin. Ils ont tort. Ne sous-estimez pas le pouvoir du réseautage.

2. Faites les efforts nécessaires

Il se peut que vous ayez à soumettre des lettres de recommandation ou des documents en plus de la formule de demande. Selon M. Wilkins, le jeu en vaut la chandelle. Souvent, peu de demandes sont présentées. Pourquoi ne pas tenter sa chance !

3. Demandez l’aide de votre établissement d’enseignement

Les conseillers d’orientation professionnelle et les directeurs de département peuvent vous apporter une aide précieuse. Ils sont au courant des bourses d’études qui sont offertes et de celles qui suscitent le moins de demandes.

4. Établissez-vous un profil sur le site Scholarship Canada

Ce site Web contient des renseignements sur les bourses d’études offertes dans toutes les provinces et tous les territoires de même que sur celles destinées aux Canadiens qui étudient à l’étranger. Les étudiants doivent se constituer un profil pour recevoir par courriel des alertes sur les dates limites pour présenter des demandes de bourse. Vous pouvez également utiliser un filtre pour rechercher des bourses par nom, établissement, domaine ou fournisseur. Les sites yconic et CanLearn sont également intéressants. Nota : Les sites Scholarships Canada et yconic sont en anglais seulement, toutefois ils offrent l’accès à des bourses pour des études en français accessibles aux étudiants de toutes les provinces.

M.Wilkins a remarqué, au cours des dernières années, que le nombre de bourses offertes était à la hausse tandis que le nombre de demandes est toujours aussi faible. Il souhaiterait qu’un plus grand nombre d’étudiants présentent des demandes afin que tout l’argent disponible soit mis à profit. « Ne désespérez pas. Tentez votre chance », dit-il.

Il n’y a pas de meilleur moment pour demander une bourse d’études. Surveillez les dates limites pour l’envoi de demandes sur les sites Scholarships Canada, de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada, yconic ou de l’Association des universités et collèges du Canada (AUCC).

Pour plus de ressources et de conseils financiers sur diverses façons de payer vos études, consultez la plateforme de RBC destinée aux étudiants ou la page sur les bourses d’études de RBC.