Aller au contenu principal
RBC
Où que vous mène votre prochaine escapade américaine, vous découvrirez d'un océan à l'autre des sites enchanteurs et de fabuleuses attractions et activités qui ne vous coûteront rien, ou presque.

Vous aimez les grandes villes ou vous préférez le plein air ? Vous êtes un passionné de musées ou vous adorez les spectacles de musique ? Les États-Unis ont tout à vous offrir, et le meilleur c’est que vous n’aurez pas à vider votre portefeuille pour satisfaire vos envies parce que le pays fourmille d’activités gratuites (ou très abordables) pour tous les types de voyageurs.

Pour les amoureux de la grande ville

Certaines des villes les plus dynamiques du monde se trouvent aux États-Unis : New York, Los Angeles, Chicago, Boston… la liste est longue. Si ces métropoles peuvent sembler des destinations dispendieuses, on y trouve en fait certaines attractions gratuites des plus intéressantes.

Même si le macadam y est roi, ces grandes villes comptent aussi de fabuleux parcs dont chacun présente des attraits particuliers. À New York, vous pourrez parcourir l’emblématique Central Park à votre rythme. Los Angeles se déploie à l’ombre de Griffith Park. On y trouve 85 km de sentiers, et le sommet offre une vue spectaculaire sur la ville en contrebas et sur la célèbre enseigne Hollywood. Le Millennium Park à Chicago, le jardin public Boston Common à Boston et le Balboa Park à San Diego sont d’autres exemples de lieux à explorer gratuitement. Les concerts publics, expositions et autres activités culturelles y sont fréquents.

En parcourant une métropole à pied, vous serez ébahi par ses constructions emblématiques. Le pont de Brooklyn, la Promenade des célébrités d’Hollywood, le pont du Golden Gate, le quartier de Beacon Hill à Boston et le Navy Pier de Chicago sont autant de sites gratuits que vous adorerez prendre en photo.

Pour les amateurs de plein air

Ces villes regorgent d’attractions et d’expériences extraordinaires et gratuites pour les amateurs de grands espaces.

Commençons par les plages !

Au sud de Los Angeles, de Venice à Hermosa, les plages vous offriront tout le sable dont vous aurez envie et tout le surf dont vous serez capable. Encore plus au sud, à San Diego, près de 115 km de côte vous attendent : nagez dans les vagues, prélassez-vous au soleil ou parcourez les sentiers qui surplombent la mer. En hiver, vous pourrez aussi assister à la spectaculaire migration de baleines grises. Comme ce spectacle peut être admiré de la rive, nul besoin de réserver un tour de bateau.

La Floride possède deux côtes bien différentes. Du côté du golfe du Mexique, les plages sont connues pour leurs eaux calmes et leur ambiance détendue qui conviennent parfaitement aux familles. Du côté de l’Atlantique, les plages sont réputées pour le dynamisme et le faste caractéristiques de Miami et de Fort Lauderdale. Les chaises et parasols fournis par les complexes touristiques sont réservés à leurs clients, mais les plages et la mer sont accessibles à tous.

Si vous préférez l’aventure, la vraie, les parcs nationaux des États-Unis sont des endroits parfaits pour explorer à pied une diversité de terrains et profiter du paysage. Le pays compte une soixantaine de parcs nationaux. Un grand nombre d’entre eux sont accessibles gratuitement certains jours, et quelques-uns le sont en tout temps. Lorsqu’il faut payer, le tarif n’est généralement pas élevé (de 10 à 20 $ par personne ou un tarif fixe par voiture). Invitez vos amis à occuper la banquette arrière de votre voiture, et chacun n’aura que quelques dollars à débourser !

Le parc national de Yosemite, en Californie, est l’un des plus extraordinaires. Il abrite la plus grande réserve de granite au monde et les plus hautes chutes d’Amérique du Nord. Évidemment, le parc national du Grand Canyon, celui de Yellowstone et celui de Saguaro offrent des paysages spectaculaires et des sentiers à perte de vue.

Pour les passionnés d’histoire

Vous vous intéressez à l’histoire des lieux que vous visitez ? Vous souhaitez voyager à peu de frais ? Bonne nouvelle ! Les États-Unis regorgent de sites historiques gratuits pour tous.

À Boston, le chemin de la Liberté, une ligne de briques rouges de 4 km, vous guidera à travers la ville et vous fera découvrir pas à pas l’histoire de la Révolution américaine. Empruntez ensuite le Black Heritage Trail pour visiter 14 lieux historiques qui ont joué un rôle central dans les premiers mouvements abolitionnistes et dans la lutte pour l’égalité des droits.

À Washington, l’entrée est gratuite dans tous les musées de la Smithsonian Institution et au zoo ! À l’échelle mondiale, aucune autre institution ne regroupe autant de musées ; vous aurez accès à 19 musées et galeries d’art, et à environ 154 millions d’artéfacts et d’objets. L’impressionnant mémorial de Lincoln peut être admiré gratuitement tous les jours, tout comme le Martin Luther King Junior National Historic Site à Atlanta, où vous découvrirez les lieux où ce grand homme est né, a vécu, a travaillé, a prêché et est enterré.

L’accès au Museum of Modern Art (MOMA) de New York est gratuit les vendredis soirs, et les musées de Chicago ouvrent souvent leurs portes gratuitement. Pour en profiter, il suffit d’un peu de planification !

Pour ceux qui sont à l’affût de divertissements

Assister à une comédie musicale sur Broadway, à New York, risque de vous coûter plusieurs centaines de dollars, mais vous trouverez un peu partout aux États-Unis des spectacles à petit prix.

À Nashville, la musique est littéralement partout. Le long de Broadway (aussi appelée Honky Honk Highway), la rue vit au rythme des musiciens de 10 h à 3 h du matin. Ces prestations sont gratuites, mais les passants sont invités à donner une contribution s’ils le souhaitent. Si vous préférez une ambiance plus calme, le Bluebird Café, rendu célèbre à la télévision, est accessible gratuitement (les clients doivent manger ou boire pour au moins 10 $). Le Listening Room Café offre des qualités acoustiques exceptionnelles et met en vedette des musiciens au talent incroyable, sans frais d’admission également.

À New York, vous pouvez assister à l’enregistrement d’une émission de télévision, que ce soit un talk-show enregistré le jour ou en fin de soirée ou encore un des nombreux sitcoms, ces fameuses comédies de situation. Vous pourrez vous glisser parmi le public sans frais ! Pour une expérience un peu plus relevée, le très respecté Lincoln Center propose de nombreux événements gratuits, et le Millennium Stage du Kennedy Arts Center offre des prestations gratuites tous les jours à 18 h.

Pour les férus de magasinage

Oubliez les boutiques de la 5e avenue, du Magnificent Mile ou de Rodeo Drive : les États-Unis comptent de nombreux marchés absolument fabuleux où vous vivrez des expériences uniques et profiterez de dégustations gratuites. Marchés tentaculaires des grands centres urbains ou installations temporaires dans de petites villes, ces marchés sauront assouvir vos envies de magasinage, qu’il s’agisse de déguster des sucreries locales ou de dénicher de bonnes affaires.

Visitez le Pike Place Market de Seattle, par exemple, où vous pourrez feuilleter des bandes dessinées et jeter un coup d’œil à des objets de collection, goûter à un jambon ou à du miel local, ou encore écouter des musiciens ambulants jouer des classiques de bluegrass. Le Reading Terminal Market de Philadelphie est l’un des plus anciens marchés des États-Unis. Créé en 1893, il se trouve dans un édifice reconnu comme site historique national. Vous y trouverez des aliments locaux et une grande diversité de restaurants, et pourrez y faire de délicieuses dégustations.

L’Oxbow Public Market de Napa est un lieu de rassemblement pour les foodies et les amateurs de vin, tandis que le Market Square de San Antonio est le plus vaste marché mexicain des États-Unis. Vous y ferez des dégustations gratuites et assisterez à des prestations sans frais. Le Quincy Market de Boston et le Farmers Market de Los Angeles sont de grands marchés historiques qui vous en mettront plein la vue et plein les papilles.

Peu importe votre façon de voyager, il est facile d’explorer les États-Unis à petit prix, et c’est également une façon très intéressante de découvrir le meilleur de ce que ce pays a à offrir.

RBC Bank désigne RBC Bank (Georgia), National Association (« RBC Bank »), une filiale américaine en propriété exclusive de Banque Royale du Canada. Elle est membre de la Federal Deposit Insurance Corporation (« FDIC ») des États-Unis. Les comptes de dépôt américains sont assurés par la FDIC jusqu’à concurrence du montant maximum prévu par la loi. Les produits et services bancaires américains sont offerts par RBC Bank. Les produits et services bancaires canadiens sont offerts par Banque Royale du Canada. Les comptes de dépôt américains ne sont pas assurés par la Société d’assurance-dépôts du Canada (« SADC »).