Aller au contenu principal
RBC
MENU

Maison

Protéger l'essentiel – Des moyens simples de protéger le sous-sol de votre résidence contre les dégâts d'eau.

Le sous-sol, ce n’est pas seulement l’endroit où vous faites le lavage et rangez vos vieux almanachs. C’est la ligne de front de votre résidence contre les dégâts d’eau.

Les dégâts d’eau sont la première cause de demande de règlement en assurance habitation au Canada1. Il n’y a là rien d’étonnant si l’on considère que les précipitations sous forme de pluie ont augmenté de 12 % au pays au cours des 60 dernières années, rendant notre climat plus humide que jamais auparavant2. Heureusement, il existe quelques façons simples de protéger votre résidence, votre situation financière et vos biens de famille.

Protéger les biens essentiels

La maison est au cœur de la vie des gens, et c’est l’actif dans lequel bon nombre de Canadiens investissent le plus au cours de leur vie. Au Canada, où un dégât d’eau au sous-sol coûte en moyenne 40 000 $3, ce genre de situation n’a rien d’un simple désagrément4.

Vous protéger contre les dégâts d’eau signifie protéger votre résidence et vos biens. L’eau peut endommager des trésors de famille irremplaçables – comme l’album de photos de votre mariage ou la collection de bandes dessinées que vous aimez tant. En protégeant correctement votre sous-sol, vous n’aurez pas à vous inquiéter au sujet de vos biens les plus précieux.

Des mesures simples, mais efficaces

Par chance, même si les risques sont réels, les solutions le sont tout autant. En prenant certaines précautions de base, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de votre résidence, vous pourrez réduire non seulement les risques de dégât d’eau, mais les effets que pourrait avoir un tel incident.

Commencez par prendre les mesures qui vont de soi. À l’extérieur, enlevez les débris pouvant bloquer les collecteurs d’eaux pluviales et posez des rallonges aux descentes de gouttière afin d’éviter toute accumulation d’eau près des fondations. À l’intérieur, placez vos biens précieux dans des conteneurs étanches loin du sol, et enlevez tout ce qui pourrait nuire à l’écoulement de l’eau en direction du siphon de sol.

Renseignez-vous sur les nouvelles technologies qui aident à prévenir les dégâts d’eau. Des appareils simples, comme le capteur Flowie d’Alert Labs, surveillent la consommation d’eau dans votre domicile et détectent les fuites – et vous pouvez en suivre le fonctionnement sur votre téléphone. Un second capteur du même fabricant – le capteur Floodie – conjugue son action au premier et peut même vous envoyer un message d’alerte s’il décèle de l’eau sur le sol.

Pour le reste, il est bon d’envisager certaines mesures additionnelles qui – même si elles exigent un peu plus d’« huile de coude » – peuvent faire une énorme différence. Par exemple, en corrigeant l’inclinaison du terrain autour de votre maison, vous pourrez éviter que l’eau ne s’accumule par endroits et ne s’infiltre ensuite à travers les fondations.

Pour être sûr d’être bien protégé, songez à la possibilité de faire inspecter par un professionnel l’égout latéral de votre résidence (la canalisation qui part de votre résidence), ou d’installer une pompe de vidange. Bon nombre de municipalités offrent une aide qui compense en partie le coût de ce type d’améliorations résidentielles. Faites une recherche en ligne pour en savoir plus sur les subventions relatives à la prévention des dégâts d’eau résidentiels dont vous pourriez bénéficier.

Consultez la liste complète

Consultez les dix conseils pour protéger votre résidence de l’intérieur et de l’extérieur – et la prochaine fois qu’il pleuvra, vous pourrez vous asseoir confortablement avec un livre, et écouter la pluie en sachant que votre maison est à l’abri des intempéries.

Sources (en anglais) :

1-4 2017, Bureau d’assurance du Canada, Preventing Disaster Before It Strikes (« prévenir les désastres avant qu’ils ne surviennent »), http://www.intactcentreclimateadaptation.ca/wp-content/uploads/2017/10/Preventing-Disaster-Before-it-Strikes.pdf