Sept stratégies de réussite sur les marchés volatils

Par RBC22 février 2022

Votre instinct vous porte peut-être à vendre lorsque la valeur de votre portefeuille baisse. Voici ce que vous devriez plutôt faire

Même si votre expérience de placement ne se compare sans doute nullement au suspense typique des films sur la finance présentés au grand écran, vous avez probablement vécu vos propres moments d’angoisse lorsque les marchés sont volatils.

Vous n’êtes pas le seul à avoir éprouvé ce sentiment. La volatilité du marché boursier, marquée par des fluctuations considérables et fréquentes des cours, est une expérience que la plupart des investisseurs vivront par intermittence tout au long de leur parcours de placement. Votre réaction à la volatilité des marchés peut jouer un rôle déterminant dans votre réussite en tant qu’investisseur.

Voici sept points à considérer pour braver la tempête.

  • Évitez les décisions prises sous le coup de l’émotion
  • Ne tentez pas d’anticiper les mouvements des marchés
  • Rappelez-vous que les reculs n’ont rien d’anormal
  • Optez pour la bonne stratégie de croissance
  • Diversifiez votre portefeuille
  • Profitez des baisses de cours
  • Souvenez-vous que la volatilité s’estompe

Évitez les décisions prises sous le coup de l’émotion

Vous pourriez être porté à abandonner vos placements quand ils se déprécient, mais une baisse de valeur n’est pas un bon argument de vente. Votre état d’esprit devrait plutôt vous inciter à réévaluer le risque inhérent à votre portefeuille et à vous rappeler pourquoi vous étiez au départ assez confiant pour choisir ces placements.

Ne tentez pas d’anticiper les mouvements des marchés

Certains investisseurs essaient d’anticiper le marché : ils cherchent à vendre juste avant que les marchés baissent, puis à acheter juste avant qu’ils remontent. Répétons que personne ne peut prédire avec exactitude les fluctuations des marchés, de sorte que cette stratégie fonctionne rarement. Bien sûr, les investisseurs essaient quand même de le faire. C’est pourquoi l’investisseur moyen a tendance à être surpassé par l’ensemble du marché.

Les reculs n’ont rien d’anormal

Les épisodes de baisse des actions ne sont certes pas des événements réjouissants. Mais rappelez-vous ceci : bien que les marchés soient imprévisibles à court terme, ils maintiennent une trajectoire haussière à long terme. Des replis se sont produits dans le passé et se produiront dans le futur. Habituellement, les turbulences au début de janvier ont peu d’incidence sur ce à quoi nous devons nous attendre pour l’année à venir. La baisse de 2,9 % survenue cette année est à peu près conforme à la moyenne de 3,0 %. Toute volatilité persistante au cours des prochains jours ne devrait pas non plus être un sujet de préoccupation immédiat. En 2016, le S&P 500 a tout de même enregistré un rendement de 12,0 %, malgré un recul de 8,9 % au départ.

Optez pour la bonne stratégie de croissance

Si la volatilité des marchés vous fait perdre le sommeil ou vous inquiète énormément, il est temps de vous demander si vous prenez trop de risques quand vous investissez. Une stratégie de croissance audacieuse est acceptable dans la mesure où elle ne provoque pas trop d’angoisse.

Diversifiez votre portefeuille

Vous pouvez réduire les effets de la volatilité du marché en diversifiant vos placements. Par exemple, il est bon de maintenir un portefeuille qui combine les actions avec les obligations et les liquidités, peut-être dans plusieurs secteurs d’activité et régions. La diversification est un moyen éprouvé de compenser le piètre rendement de certains placements par les fortes progressions d’autres titres, ce qui réduit la volatilité.

Profitez des baisses de cours

Vous vous empresseriez probablement de profiter d’un rabais alléchant lors du Vendredi fou. Pourquoi ne pas en faire de même pour votre portefeuille ? Lorsque les prix baissent, certains investisseurs ont tendance à vendre. Mais lorsque les marchés chutent, les actions de bonne qualité peuvent être entraînées vers le bas avec les actions de mauvaise qualité. Il est alors temps d’aller à la chasse aux aubaines. Les actions de grande qualité que vous pourrez cueillir à un prix temporairement inférieur seront probablement parmi les premières à rebondir. Si vous maintenez un portefeuille diversifié, profitez de la baisse des prix pour ajouter des placements.

Souvenez-vous que la volatilité s’estompe

Les marchés s’effondrent parfois à court terme, que ce soit à cause de l’inflation, des craintes à l’égard des taux d’intérêt ou d’une pandémie, mais ils ont constamment montré qu’ils avaient tendance à progresser à long terme. La volatilité finit par s’atténuer. Donc, plus votre horizon de placement est long, plus vous avez de temps pour surmonter les tempêtes.

Le présent article vise à offrir des renseignements généraux seulement et n’a pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers, ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. La Banque Royale du Canada et ses entités ne font pas la promotion, ni explicitement ni implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers.