Aller au contenu principal
RBC
Vous avez une bonne idée, la volonté de prendre le contrôle de votre carrière, l'envie d'être autonome, ou encore une passion à partager avec les autres ? C'est peut-être le bon moment de lancer votre entreprise.

Malgré les nombreux défis que présente la COVID-19, l’entrepreneuriat, l’innovation en affaires et l’optimisme sont demeurés solides au Canada. Les Canadiens ont le goût de relever des défis, de saisir les occasions et de démarrer leur propre entreprise. Dans notre série #PourCommencer, nous fournissons des conseils pratiques, brisons des mythes et faisons appel à des experts pour aider les entrepreneurs potentiels à faire le saut.


Il y a eu de nombreux bouleversements et chamboulements au cours de la dernière année, mais il y a eu aussi un nombre croissant de nouvelles occasions dans divers secteurs pour ceux qui sont prêts à les saisir. L’entrepreneuriat est en plein essor au Canada, et la pandémie n’a pas refroidi l’esprit d’entreprise au pays. Le rapport d’Ownr de 2021 sur l’entrepreneuriat (Ownr 2021 Entrepreneurship Report) fait état d’une hausse de 70 % des enregistrements de nouvelles entreprises par rapport à 2019. De plus, 95 % des répondants qui avaient l’intention de démarrer une entreprise prévoient encore le faire et près de 40 % souhaitent plus que jamais lancer leur entreprise.

Voici six raisons de démarrer une entreprise en 2021.

1. Une abondance de nouvelles occasions

Pensez aux nouvelles occasions qui sont apparues (ou qui se sont multipliées) au cours de la dernière année.

Notre nouvelle réalité a créé une nouvelle demande de produits et services par nécessité. Entraînement physique à la maison, livraison de repas et appareils de paiement sans contact ne sont que quelques exemples de nouveaux besoins nés de la pandémie.

  • La fondatrice de Soul Studio, Sareena Nickoli, a dû fermer son studio pendant six mois l’an dernier. Elle s’est rapidement adaptée en offrant des cours en ligne, et a maintenant plus de 100 classes par mois. Son studio compte des membres de partout en Colombie-Britannique, au Canada et aux États-Unis, et il y a même des participants d’aussi loin que l’Australie et le Brésil. Et elle a démarré une entreprise de location de vélos d’entraînement pour compenser la perte de revenus des cours en personne.

 
Comme les gens passent plus de temps à la maison, la demande pour des expériences uniques et du confort chez soi est en croissance ; la vente de vélos, de BBQ, d’appareils ménagers et de piscines est en forte hausse.

  • Landyatz est rapidement passée d’une entreprise traditionnelle à une entreprise en ligne de vélos et de planches à roulettes à l’échelle mondiale.

 
La technologie, l’éducation et les soins de santé ne sont que quelques-uns des nombreux secteurs qui connaissent une transformation en accéléré en 2021, ouvrant ainsi la porte à l’innovation comme jamais auparavant.

  • La directrice générale et cofondatrice de CANN Forecast, Naysan Saran, est motivée par la possibilité de changer les choses. Son entreprise se sert de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage machine pour contribuer à la protection de la santé publique, et pour préserver l’une des ressources les plus précieuses au monde.

 
Selon le rapport d’Ownr, plus du quart des répondants au sondage ont démarré une entreprise pour combler une lacune dans le marché en raison de la pandémie. Donc, si vous avez repéré une belle occasion ou une petite lacune, vous êtes peut-être en voie d’offrir une solution de pointe à un tout nouveau problème. Ça vous semble être le bon moment de vous lancer ?

2. Le commerce électronique équilibre les règles du jeu ; il est plus facile d’être en ligne

Pendant que la plupart des pays étaient en confinement, l’Internet est devenu une planche de salut pour de nombreuses entreprises traditionnelles. Le commerce électronique – déjà en plein essor avant la COVID-19 – a été largement adopté par les propriétaires d’entreprise, nouveaux et existants. Statistique Canada a rapporté une croissance de 65 % des ventes en ligne au début de la pandémie.

Grâce à la collaboration des entreprises de technologie et des institutions financières qui répondent rapidement à la demande croissante pour le commerce électronique, il est plus facile et rapide de démarrer une boutique en ligne ; il n’y a plus d’obstacle majeur.

Le même rapport d’Ownr révèle que 62 % des propriétaires d’entreprise prévoient que le commerce électronique jouera un rôle plus important dans leur entreprise en 2021 qu’en 2020.

3. Les clients veulent soutenir les entreprises locales

Le soutien aux petites entreprises n’a jamais été aussi fort. Les Canadiens ont commencé à reconnaître non seulement le rôle que jouent les petites entreprises dans l’économie, mais aussi la façon dont elles contribuent à créer des collectivités dynamiques où il fait bon vivre. Durant la pandémie, un sondage RBC a révélé que 80 % des Canadiens reconnaissaient maintenant la valeur des petites entreprises dans leur collectivité. Et 67 % des répondants se disaient même prêts à payer plus cher pour faire affaire avec une entreprise locale. Pour demeurer concurrentiels avec les magasins à grande surface, les propriétaires d’entreprises locales ont fait preuve d’imagination et ont tiré parti des nombreux outils numériques à leur disposition, en attirant les consommateurs avec des offres en temps opportun, en créant localement des incitatifs et actualisant constamment leur stock.

4. Le seuil de risque a changé

Pour de nombreux Canadiens qui songent à démarrer une entreprise, le principal obstacle est le risque associé au fait de quitter un emploi stable avec un revenu fixe.

Parmi les entrepreneurs sondés dans le rapport d’Ownr, 20 % avaient le sentiment que le secteur dans lequel ils travaillaient était à risque et ont donc décidé de fonder une entreprise. Parallèlement, près de 15 % des répondants qui ont été mis à pied en raison de la pandémie de COVID-19 ont saisi l’occasion de lancer leur propre entreprise.

Les Canadiens qui prennent les choses en main et réinventent leur carrière se lancent dans l’aventure avec optimisme et enthousiasme, plutôt qu’avec insécurité.

5. Il y a plus d’une façon de financer une entreprise

Pour les entrepreneurs en devenir qui veulent démarrer une entreprise, un certain capital est souvent requis au début. Grâce aux taux d’intérêt qui n’ont jamais été aussi bas, le coût d’emprunt n’est plus un obstacle comme lorsque les taux d’intérêt sont élevés.

Il y a aussi plusieurs autres façons de financer une nouvelle entreprise : des subventions des programmes gouvernementaux aux programmes de démarrage d’entreprise en passant par les différentes options de crédit.

Par exemple, Futurpreneur et GrantMatch collaborent avec RBC pour simplifier le financement d’entreprises grâce à des programmes uniques.

6. Il y a de l’aide pour vous aider à démarrer

Selon le rapport d’Ownr, ce qui freine 46 % des Canadiens sondés, c’est surtout le sentiment de ne pas savoir par où commencer.

De nos jours, les nouvelles entreprises peuvent compter sur un soutien exceptionnel et de nombreux organismes sont là pour vous aider à concrétiser votre idée. Il y a déjà beaucoup de gens prêts à vous épauler !

Pour ceux qui suivront la tendance, repéreront des lacunes dans le marché, proposeront des solutions novatrices et saisiront les occasions dans la dernière année, 2021 pourrait être l’année où ils réaliseront leur rêve d’avoir leur propre entreprise.

Manage through COVID-19 with helpful resources, updates and expert advice.

When business is anything but usual, we’re here to help.

  • RBC est là pour vous aider à cheminer vers votre projet d’entrepreneuriat avec des étapes de démarrage pratiques.
  • Téléchargez le Guide de démarrage d’entreprise RBC, ou communiquez avec un conseiller en affaires RBC qui pourra vous aider à comprendre votre vision et vos objectifs d’affaires, à cerner les principales préoccupations dans votre plan d’affaires et à établir la bonne solution financière qui vous permettra de réaliser votre projet.
  • Futurpreneur s’est engagée à aider les jeunes entrepreneurs à lancer et à faire prospérer leur entreprise, grâce à du financement et du mentorat.