Aller au contenu principal
RBC
Priya et Andy Gogia, forts de leur expérience en restauration, de leur don pour la gestion et de leur éthique professionnelle, ont géré des franchises connues avant de fonder leur marque. À la tête de 13 restaurants florissants, les propriétaires de Twisted Indian Wraps parlent de leur réussite.

Andy Gogia n’avait que 23 ans et 500 $ en poche lorsqu’il a émigré de l’Inde pour s’établir à New York. Et quand la famille de Priya a commencé sa nouvelle vie au Canada, ses projets d’avenir ont été bouleversés lorsque la récession est survenue, en 1980. Tous deux avaient déjà traversé des périodes difficiles. Priya avait commencé à travailler au restaurant de son père à l’âge de 13 ans, et Andy, dans le secteur touristique avant de déménager au Canada et de commencer une carrière dans la vente de logiciels qui lui a donné la possibilité d’accumuler du capital pour se lancer en affaires.

« Nous sommes partis de zéro », a déclaré Andy, en expliquant que Priya et lui ont investi dans leur première franchise – un restaurant Subway – en 2003, trois semaines après la naissance de leur deuxième enfant. « Nous avions présenté une offre pour une franchise Subway et l’affaire s’est conclue trois semaines après l’accouchement de Priya. Elle devait participer à une séance de formation que nous ne pouvions pas manquer – donc, elle et sa mère sont parties avec le bébé de trois semaines, et ont conduit jusqu’au Connecticut pour amorcer une rigoureuse formation de quatre semaines, à raison de douze heures par jour. C’était là notre première étape dans le monde de l’entrepreneuriat, où il y a tant à apprendre. »

C’est en exploitant le restaurant Subway que Priya a été initiée aux rouages des franchises. « J’avais de l’expérience en restauration ; toutefois, grâce à la formation Subway, j’ai appris à utiliser des systèmes et à suivre des processus et procédures, ainsi qu’en quoi consistent les redevances et le marketing », explique Priya. Cette expérience leur a été profitable, car en 2008, le couple a présenté une offre d’achat pour une franchise de restaurants de cuisine mexicaine, qui en était à ses tout débuts. Après six mois, les responsables au siège social étaient si impressionnés par l’efficacité démontrée par Priya et Andy dans la gestion du restaurant, ainsi que par l’importance des revenus que celui-ci générait, qu’ils ont demandé à Priya de former de futurs franchisés. « Comme c’était une toute jeune marque, il y avait des lacunes sur le plan des systèmes, a déclaré Priya. Ce que j’avais appris à Subway a été un facteur clé de réussite. Nous avions mis en pratique beaucoup de processus et de procédures pour notre propre restaurant – ce qui m’a été des plus utiles quand j’ai formé 32 franchisés, de 2009 à 2013. »

La franchise de restaurant mexicain de Priya et Andy a été le premier restaurant de cette marque à franchir le cap du million de dollars de revenus. Le couple a ouvert un deuxième restaurant en 2011, avant que la société vende la marque en 2013, pour 45 millions de dollars.

L’éclair de génie de Priya et Andy

Depuis toujours, Andy souhaitait ouvrir un restaurant indien. C’était quelque chose dont il parlait depuis leur mariage, une idée qu’il croyait « réaliser plus tard ». À la vente de la marque de restaurants mexicains, le couple a eu un éclair de génie. « Nous savions que nous avions joué un rôle important dans la réussite de cette marque, et que nous pouvions nous-mêmes réussir et trouver un concept qui nous permettrait de réaliser l’un des rêves d’Andy, se rappelle Priya. Pour nous, l’élément déclencheur a été la vente de la marque. Nous avons alors décidé de lancer notre propre marque. »

Des repas bons pour la société, et pour les affaires

Quand Priya et Andy ont ouvert leur franchise de restaurant mexicain, ils ont rapidement réalisé qu’ils ne pourraient manger des burritos à chaque repas. Ils ont donc ajouté aux restes qu’ils apportaient à la maison leurs propres épices et légumes indiens. « Je me rappelle qu’alors, nous nous disions que rien du genre n’existait sur le marché », a déclaré Priya.

Après qu’ils ont décidé d’enclencher le processus qui les mènerait à l’ouverture de leur propre restaurant, Priya s’est mise à l’élaboration d’un menu et d’un concept. Un jour, elle a vu un reportage dans lequel on parlait de la hausse des cas d’obésité et de cancer, ainsi que des effets nocifs des aliments transformés sur la santé des Canadiens. « À ce moment, j’ai su que je voulais trouver un concept de restaurants à service rapide qui n’était pas néfaste pour la santé des clients », a-t-elle ajouté. Elle voulait proposer des aliments inspirés de la cuisine indienne, composés d’ingrédients comme du curcuma, des pois chiches et des épinards, et concevoir un menu bénéfique pour la santé de leurs clients. « J’étais déterminée à offrir des aliments sains bons pour la société et bons pour les affaires – et également quelque chose d’inédit », a ajouté Priya.

Alors qu’elle préparait le menu, elle a commencé à mettre à l’essai les produits auprès d’Andy et de sa mère, avant de le faire auprès d’étudiants du Georgian College, qui accordaient des notes aux épices et aux saveurs. « Quand nous avons commencé à obtenir des notes de dix sur dix, nous avons sélectionné les recettes que nous allions utiliser », explique-t-elle.

En 2015, le couple a ouvert son premier restaurant. « Nous avions convenu d’utiliser notre propre capital de 250 000 $ pour ouvrir notre premier restaurant Twisted Indian Wraps, a déclaré Andy. Nous savions que cela pourrait être une réussite ou un échec – et nous savions aussi comment bien gérer une entreprise. Après quelques mois d’exploitation, les affaires roulaient bien. »

Priya et Andy ont ouvert leur deuxième restaurant en 2018 et, en 2019, ils avaient commencé à accorder des franchises. Aujourd’hui, Twisted Indian Wraps compte douze restaurants en Ontario et un en Alberta. Les travaux de construction de quatre autres restaurants débuteront bientôt, et des projets d’expansion sont en cours. De plus, le couple a récemment signé avec un représentant régional une entente prévoyant l’ouverture de 18 restaurants en Colombie-Britannique.

Conseils pour les propriétaires de franchise

Priya et Andy ont commencé leur parcours de franchisés avec un premier investissement dans un restaurant Subway pour ensuite passer à trois restaurants d’une franchise de cuisine mexicaine, avant de créer leur franchise. Tout au long de leur parcours, ils ont acquis une riche expérience et des connaissances qu’ils peuvent maintenant transmettre à des franchisés – actuels et futurs. Voici leurs meilleurs conseils.

Déléguez lorsqu’il est avantageux de le faire

Priya et Andy participent très activement à la gestion de leur entreprise, mais comptent sur un expert pour trouver et sélectionner des franchisés potentiels. Un représentant régional agit comme intermédiaire entre le franchiseur et les franchisés potentiels à l’étape de la recherche initiale de candidats, puis se retire une fois signée la convention de franchise.

Andy explique que leur relation avec le représentant régional est unique, car celui-ci se charge principalement du volet immobilier, du soutien à la négociation des baux et de la formation, avec d’autres franchiseurs. De plus, Andy souligne l’importance de déléguer les tâches pour lesquelles on a besoin d’aide, et de se charger de celles pour lesquelles on possède les compétences et l’expérience nécessaires.

Évaluez avec soin les franchisés

Priya et Andy recherchent des qualités particulières lorsqu’ils évaluent la candidature de franchisés potentiels :

  • De l’entregent. « Il faut une personne qui excelle dans l’accueil de la clientèle et la gestion d’une équipe », déclare Andy.
  • Une attitude positive, de l’assurance, la volonté d’apprendre et une soif de réussite.
  • Une bonne maîtrise de l’anglais. « Lorsqu’on travaille dans un commerce de détail, qu’il y a beaucoup d’action et de la musique en trame de fond, il faut quelqu’un qui peut communiquer avec assurance, avec son équipe et avec les clients. »
  • La raison qui motive le candidat à obtenir une franchise. « Nous essayons de déterminer si le candidat désire vraiment devenir un franchisé, ou s’il considère cela comme une solution de dernier recours. »
  • Le potentiel de devenir un bon propriétaire de plusieurs unités. « Dans le monde des franchises, on ne peut devenir riche avec une seule unité, déclare Andy. Il faut être propriétaire de plusieurs unités pour que cela soit très rentable. Donc, lorsque nous évaluons des candidats, nous tentons de déterminer s’ils feraient de bons exploitants de plusieurs unités. »
  • L’expérience en restauration à service rapide. Bien qu’ils puissent posséder des aptitudes transférables acquises dans d’autres secteurs, Andy estime que les franchisés auront davantage de chances de réussir s’ils ont travaillé dans le secteur de la restauration rapide avant d’acheter leur propre franchise, car ils sauront mieux dans quoi ils s’engagent.
  • Un investissement suffisant. Andy et Priya sont d’avis que leurs franchisés potentiels doivent disposer d’une mise de fonds minimale – même si un prêt leur procurera le financement de démarrage dont ils ont besoin. « Je veux avoir l’assurance qu’ils ont suffisamment d’argent pour passer à travers les périodes difficiles. S’ils sont très endettés, la nécessité pour eux de générer un rendement de ce prêt, de façon à ce qu’ils puissent le rembourser, créera une pression encore plus forte. »

Choisissez l’emplacement avec soin

Priya et Andy déterminent les emplacements de leurs restaurants en fonction d’un achalandage à l’heure du dîner, à l’heure du souper et les week-ends. « Nous cherchons des emplacements situés dans des zones à la fois commerciales et résidentielles, où il y a généralement une clientèle commerciale qui vient au restaurant pour le dîner, et une clientèle résidentielle qui vient pour le souper et les repas du week-end », a déclaré Andy. Il ajoute qu’idéalement, un restaurant doit avoir une superficie maximale de 1 100 à 1 400 pieds carrés. Ainsi, le franchisé n’a pas à payer pour de l’espace dont il n’a pas besoin.

Priya et Andy ont consacré beaucoup de temps et d’efforts à leur carrière dans le secteur du franchisage, et tirent parti de leurs compétences particulières, de leur expérience et de leur éthique professionnelle pour aller de l’avant. Alors que se poursuit l’expansion mûrement réfléchie de la franchise Twisted Indian Wraps, ils continueront d’offrir des repas sains et délicieux à plus de Canadiens.