Aller au contenu principal
RBC
Après quinze mois de confinement plus ou moins rigoureux et d'appels à la retenue quant aux déplacements non essentiels, les Canadiens sont plus que prêts à voyager. Les destinations varient, mais l'envie de départ est universelle.

Lors d’un récent sondage de RBC, 51 pour cent des répondants ont affirmé apprécier la liberté plus que jamais et planifier de prendre la route (ou la voie des airs ou ferroviaire) après la pandémie. Lorsqu’on leur demandé quel était le changement le plus important qu’ils allaient faire dans leur vie, 38 pour cent des répondants ont répondu qu’ils voyageraient plus.

Les Canadiens veulent recommencer à voyager

Certains d’entre eux éviteront pour le moment les destinations éloignées, alors que d’autres privilégieront justement de telles destinations. Selon ce même sondage, 29 pour cent des répondants feront moins de voyages internationaux qu’avant, mais 38 pour cent en feront plus.

En fait, lors d’une nouvelle étude menée auprès de 1 500 Canadiens par Development Counsellors International (DCI), 50 pour cent des répondants ont déclaré qu’ils privilégieraient les voyages internationaux, plutôt que d’autres achats importants, après la pandémie.

Les destinations exotiques comme les Maldives, Tahiti et Bali ont particulièrement la cote, et on a enregistré un nombre élevé de réservations de vols vers les pays, comme l’Islande et la Grèce, qui ont déjà annoncé qu’ils accueilleraient les voyageurs vaccinés cet été.

La pandémie, donc, ne dissuadera pas les Canadiens français qui ont la piqûre du voyage. Privés de voyages et de sorties pendant si longtemps, les Canadiens ont plus que jamais soif d’aventure.

La demande pour les chalets à louer est très élevée

Les chalets, camps et maisons de vacances ont été loués dès l’hiver dernier pour les vacances de cet été. Les propriétés dans les régions de Muskoka en Ontario et d’Okanagan en Colombie-Britannique, en particulier, ont connu une demande sans précédent, les Canadiens ayant envie d’un changement de décor. Et en raison de l’incertitude liée aux voyages transfrontière, les vacances au bord d’un lac constituent une option attrayante pour plus d’un.

Les véhicules récréatifs et le camping gagnent en popularité

Pour de nombreux voyageurs, un environnement sécuritaire et propre est la principale priorité dans la planification des vacances de 2021. C’est pour cette raison que voyager avec sa propre chambre à coucher, cuisine et salle de bain est une option attrayante pour plus de Canadiens – ce qui explique l’augmentation marquée des ventes de VR depuis le début la pandémie. D’après un sondage réalisé par RVezy, il s’agira, pour quelque trois millions de Canadiens, d’un premier voyage en VR ou en camping cet été. Bien que la demande de véhicules récréatifs de location ait augmenté de 800 pour cent en 2020, elle a encore progressé de 250 pour cent en 2021.

Peu importe où et comment les Canadiens prévoient voyager, il semble que les vacances seront axées sur la famille. Lors du même sondage réalisé par DCI, 56 pour cent des Canadiens sondés ont dit que les vacances en famille seraient privilégiées cette année, et lors du sondage de RBC, 52 pour cent des répondants ont indiqué qu’ils accorderaient la priorité au temps de qualité passé avec leurs proches.

Qu’il s’agisse de passer du temps à la maison, à la plage ou sur un quai, ou d’explorer destination lointaine, les Canadiens comptent passer leurs temps libres avec les gens qui comptent le plus pour eux en 2021 (et au-delà).

Cherchez-vous des façons intelligentes d’épargner pour vos vacances de rêve ? Fixez un Contact RBC, sans frais ni obligation, avec un conseiller dès aujourd’hui !