Aller au contenu principal
RBC
Des programmes comme La Course pour enfants RBC et 1appel1clic.ca soutiennent des services indispensables pour les jeunes.

Lorsque Diana D’Aoust repense aux huit dernières années, elle est parfois étonnée des progrès réalisés par son fils de 17 ans, alors qu’il était atteint du syndrome d’Asperger. Depuis ses huit ans, il bénéficie d’un soutien psychiatrique continu du CHEO, un centre de santé et de recherche pédiatrique à Ottawa. Dans les premiers jours de son diagnostic, Diana et son mari se sont sentis impuissants et perdus alors qu’ils s’inquiétaient de l’aggravation de l’état de leur fils et qu’ils essayaient de naviguer dans les complexités du système de soins de santé mentale pour les jeunes.

Aujourd’hui, la famille a le sentiment de mieux maîtriser les soins de l’enfant et a bon espoir pour l’avenir.

« Je pense qu’il est important de voir à quel point on peut être au plus bas et comment on peut se relever avec le bon soutien et les bons services », dit Diana.

Pour la famille D’Aoust, ce point bas a commencé lorsque leur fils était en maternelle et qu’il a commencé à manifester une colère et une agressivité importantes. Diana et son mari ont été appelés à plusieurs reprises à l’école pour régler les problèmes de comportement de leur fils, alors qu’ils devaient faire face à des épisodes de plus en plus violents à la maison. Un an plus tard, ils ont rencontré des psychiatres au CHEO, et leur fils a reçu un diagnostic du syndrome d’Asperger.

Mais même avec un diagnostic et un traitement, les choses ont continué à empirer. Diana a dû s’absenter de son travail car la colère de leur fils a entraîné de nombreuses hospitalisations, parfois pendant plusieurs semaines. À l’âge de 12 ans, il avait été retiré de plusieurs écoles pour comportement agressif. Il a également tenté à deux reprises de mettre fin à ses jours.

« Tout devenait hors de notre contrôle », dit Diana.

En raison des soins que son fils avait déjà reçus au CHEO, l’hôpital a organisé une table ronde avec la famille D’Aoust et tous les services de soutien disponibles, y compris les agences et les spécialistes de leur communauté et de l’école de leur fils. À partir de ce moment-là, Diana a commencé à ressentir un sentiment d’espoir.

« Avant cela, mon mari et moi courrions après les services. Nous ne savions pas où aller, ce qu’il fallait faire, ce qui existait et ce qui était logique pour nous. Nous essayions d’obtenir cet ensemble de services par nous-mêmes », dit-elle.

Une partie importante de cette réunion consistait à identifier les options de soutien pour toute la famille, y compris leur jeune fille, qui avait 10 ans à l’époque.

« L’équipe du CHEO s’est toujours assurée que nous faisions ce qu’il fallait pour [notre fils], mais aussi que toute la famille restait suffisamment bien pour continuer à le soutenir « , dit Diana, ajoutant que sa fille a reçu du counseling – ce qui témoigne d’une approche de soins centrés sur la famille. « Les gens voient un enfant en crise… mais ils ne se rendent pas nécessairement compte de ce qu’il faut pour une famille qui soutient un enfant pendant cette crise. Cela fait des ravages sur tout le monde ».

Alors que les choses commençaient à s’améliorer et que leur fils bénéficiait d’un bon équilibre entre conseils, médicaments et autres services, la pandémie de COVID-19 a frappé. Diana s’inquiète alors que la santé mentale de son fils commence à décliner à nouveau.

« Nous étions sur cette trajectoire qui allait de l’avant, et puis je l’ai vu glisser… Je pensais que cette partie de notre vie était derrière nous. »

Heureusement, après l’avoir amené au CHEO et avoir planifié des rendez-vous plus réguliers avec un spécialiste de la santé mentale, ils ont pu l’aider à se remettre sur la bonne voie. Maintenant, il a accès aux services de consultation externe tous les six mois, en personne ou virtuellement. Il est en dernière année d’école secondaire et a terminé trois années de cadets de l’air. L’année prochaine, il espère entrer à l’université pour étudier l’informatique ou le génie informatique.

Diana dit qu’elle est fière de ses réalisations.

« Je pense que les gens le décriraient comme un jeune homme calme et assez impressionnant ».

Au cours de sa carrière à RBC, Diana a soutenu des initiatives en faveur de la santé mentale des jeunes en tant que capitaine d’équipe et collectrice de fonds pour la Course pour les enfants RBC, une série de courses de collecte de fonds qui soutient les jeunes du monde entier. Elle espère que l’histoire de sa famille trouvera un écho auprès d’autres familles se trouvant dans une situation similaire. Entretemps, elle continue de militer pour l’amélioration des services de santé mentale dans la collectivité.

1appel1clic.ca

En tant que partenaire financier de 1appel1clic.ca, RBC s’est engagée à veiller à ce que les besoins des enfants et des adolescents ayant des difficultés complexes de santé mentale soient satisfaits. Un don récent de 1,5 million de dollars à l’Équipe Services Les enfants avant tout, qui comprend le CHEO et plus de 60 autres organismes travaillant ensemble dans l’est de l’Ontario, aidera à améliorer l’accès aux soins de santé mentale et de toxicomanie pour les jeunes grâce au service 1appel1clic.ca. Ce service donnera accès au réseau en créant un numéro à appeler et un lien à cliquer pour obtenir des services coordonnés de planification des soins et de soutien pour les jeunes et leurs familles. Cela peut faire la différence cruciale entre naviguer seul dans un système complexe ou bénéficier d’un soutien continu à chaque étape du processus.

« Notre vision est que les parents et les aidants n’aient plus besoin d’être des coordinateurs ou des gestionnaires de cas et qu’ils puissent passer plus de temps avec leurs enfants et leurs familles; et qu’ils disposent d’un moyen clair et simple d’obtenir la bonne aide le plus rapidement possible », explique Mike Beauchesne, – coprésident de la table sur la santé mentale et la toxicomanie de l’Équipe Services Les enfants avant tout.

Une partie des fonds recueillis dans le cadre de l’événement mondial virtuel la Course pour les enfants RBC à Ottawa servira à soutenir cette nouvelle initiative. L’inscription à la course débute le 16 août, 2021. Pour en savoir plus, visitez https://www.rbcraceforthekids.com/event/cheo-foundation/home.