Aller au contenu principal
RBC
L'impôt sur le revenu n'est peut-être pas au cœur de vos priorités lorsque vous vous consacrez à votre carrière en médecine. Pourtant, vous ne voudriez pas vous priver de crédits d'impôt et de déductions fiscales qui pourraient vous faire économiser au moment de remplir votre déclaration.

En tant qu’étudiant en médecine, vous êtes probablement si occupé que vous n’avez que peu de temps pour gagner un revenu. Cela ne vous empêche toutefois pas de profiter d’allègements fiscaux. Le salaire des résidents en formation pour devenir médecin est établi en fonction de l’emplacement et du nombre d’années sur le terrain. Le salaire des résidents commence à 57 200 $ et peut aller jusqu’à 105 000 $ dans certains secteurs après plusieurs années de formation, selon CaRMS. Or, tant les crédits d’impôt que les déductions fiscales peuvent contribuer à réduire le montant d’impôt que vous payez.

Passez en revue les catégories suivantes pour déterminer si vous êtes admissible à l’un ou plusieurs des crédits et déductions mentionnés.

1. Dépenses liées aux études

Si vous êtes actuellement ou étiez récemment étudiant en médecine, vos dépenses étudiantes pourraient représenter l’une de vos meilleures occasions fiscales.

  • Déductions pour les intérêts sur les prêts étudiants – Il se peut que vous puissiez déduire les intérêts payés sur vos prêts étudiants des cinq dernières années si ces prêts étaient consentis dans le cadre de la Loi canadienne sur les prêts aux étudiants, de la Loi fédérale sur l’aide financière aux étudiants ou de la Loi sur les prêts aux apprentis. Si vous n’avez aucun impôt à payer pour l’année où ils ont été remboursés, vous pouvez reporter la déduction et l’appliquer à votre déclaration de revenus pour l’une ou l’autre des cinq années qui suivent.
  • Crédits d’impôt pour frais de scolarité et autres dépenses d’étudiant – Vous pourriez avoir droit à des crédits d’impôt pour frais de scolarité, ce qui peut s’avérer plus avantageux qu’une déduction, étant donné qu’un crédit peut être déduit de votre impôt total à payer. Le Canada propose des avantages fiscaux au fédéral pour les frais de scolarité, et des crédits pour frais de scolarité sont aussi offerts dans certaines provinces afin de réduire davantage votre facture. Vous devriez recevoir de votre établissement d’enseignement un certificat pour frais de scolarité et d’inscription contenant des renseignements sur le paiement de vos frais de scolarité et sur vos impôts. Si vous avez peu de revenus imposables – voire aucun – vous pourriez être en mesure de transférer vos crédits d’impôt pour frais de scolarité à une personne qui subvient à vos besoins, comme un de vos parents, de vos grands-parents ou votre conjoint.
  • Crédits d’impôt pour frais et cotisations – Vous pourriez aussi être admissible à un crédit d’impôt pour frais d’examen de permis et cotisations à une association professionnelle. Pour les résidents, les cotisations annuelles à des associations médicales ou au Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, ainsi que les primes d’une assurance-responsabilité professionnelle sont habituellement déductibles.

N’oubliez pas que le montant déductible pour frais de scolarité et autres dépenses étudiantes peut être affecté selon que vous avez reçu des bourses ou non.

2. Frais de déménagement

Si vous avez dû déménager à une distance d’au moins 40 kilomètres de votre ancien domicile dans le cadre de vos études en médecine à temps plein, ou de votre résidence, il se peut que vous puissiez déduire vos frais de déménagement (notamment vos dépenses de déplacement, de transport et d’entreposage). Voir la liste des dépenses de déménagement admissibles.

3. Frais liés à la famille

Si vous avez des personnes à charge, comme des enfants, des parents, des grands-parents ou tout autre membre de la famille (p. ex. frère ou sœur) de moins de 18 ans qui vit avec vous ou dépend de votre soutien financier, vous pourriez bénéficier de certaines de leurs déductions fiscales. Vous trouverez les critères d’admissibilité pour une personne à charge sur le site de l’Agence du revenu du Canada.

Que vous soyez étudiant en médecine ou résident, vous pourriez aussi avoir le droit de déduire certains frais de garde d’enfants à condition qu’ils soient payés à une personne avec qui vous ne partagez aucun lien de parenté, comme une garderie, un établissement d’enseignement ou un camp.

4. Dépenses médicales non couvertes par votre compagnie d’assurance

Vous pouvez demander un crédit d’impôt pour des dépenses médicales non couvertes par votre compagnie d’assurance. L’Agence du revenu du Canada a dressé une liste exhaustive des dépenses médicales qu’il est possible de déduire, notamment les médicaments, les appareils médicaux, les traitements et les interventions chirurgicales. Vous y trouverez également des renseignements sur la manière de demander les frais admissibles et à savoir si vous devez obtenir une ordonnance pour bénéficier de la déduction ou non.

5. Crédit d’impôt pour les acheteurs de maisons

Si vous avez acheté votre première maison dans la dernière année, vous pourriez vous prévaloir d’un montant non remboursable pour l’achat d’une habitation et bénéficier d’un crédit d’impôt fédéral pouvant atteindre 750 $.

Pour obtenir d’autres conseils sur la gestion de vos finances pendant vos études en médecine ou votre résidence, communiquez avec l’un de nos spécialistes, Services aux professionnels de la santé RBC. Il se fera un plaisir de vous renseigner.

Articles connexes :