Horizon 2025 : Certains signes indiquent que le secteur de la santé est enfin mûr pour des changements profonds
Aller au contenu principal
RBC
Alors que la COVID-19 et les progrès technologiques accélèrent le passage aux services de santé numériques, une nouvelle catégorie d'entreprises des technologies des soins de santé s'apprête à bousculer les modèles traditionnels, ouvrant des débouchés commerciaux importants.

Paru à l’origine (en anglais) dans le site Web de RBC Marchés des Capitaux, le présent article rend compte des principaux résultats de recherche exposés dans le rapport intitulé « Digital Health—Hitting Fast Forward » (Essor rapide des services de santé numériques).


Le secteur de la santé s’est jusqu’ici montré très réticent aux transformations technologiques majeures. Aujourd’hui, toutefois, il semble que les éléments nécessaires pour faire progresser le passage aux services de santé numériques se mettent finalement en place.

Cette accélération découle des récentes innovations dans les domaines des mégadonnées et de l’intelligence artificielle, et du passage forcé à l’environnement virtuel en raison de la COVID-19. De plus, le secteur de la santé ne peut résister plus longtemps à la pression exercée par les grandes entreprises de technologie et les entreprises en démarrage bien financées, qui prônent des modèles axés sur le patient forçant les modèles traditionnels à évoluer.

On ne s’attend pas à ce que l’écosystème complexe des soins de santé soit entièrement bouleversé. D’ici 2025, toutefois, on croit que la convergence des secteurs de la technologie et de la santé engendrera, pour les entreprises de technologie, un marché de 92 milliards de dollars dans les domaines de la médecine virtuelle, des diagnostics, de la gestion thérapeutique, et des plateformes de recherche et de développement basées sur l’intelligence artificielle.

Voici les principaux points à retenir :

(1) Des modèles émergents transforment les soins de santé traditionnels

Le réseau de la santé actuel se caractérise par son inefficacité et son fonctionnement en vases clos.

Les grands joueurs des services de santé numériques – grandes entreprises pharmaceutiques, grandes entreprises de technologie, spécialistes de l’intelligence artificielle et des données – contribuent tous à la mise au point des médicaments, au traitement des maladies et à la prestation des soins. Les patients – qui sont désormais ceux dont les décideurs se préoccupent au premier plan – se situent au cœur de cet écosystème et sont entourés des joueurs traditionnels, soit les payeurs, les fournisseurs et les pharmacies.

Les modèles émergents axés sur le patient « fissurent » cette façade, procurant aux entreprises en démarrage et aux grandes entreprises de technologie de formidables occasions de s’attaquer aux inefficacités du système et aux résultats cliniques.

undefined

(2) Nouveaux moyens d’améliorer l’efficacité et de réduire les coûts des soins aux malades chroniques

L’organisme CMS s’attend à ce que les dépenses de santé aux États-Unis dépassent les 4 billions de dollars cette année et s’accroissent de plus de 5 % par année d’ici 2028, dépassant le rythme du PIB. Cette croissance procure aux entreprises d’excellentes occasions d’améliorer l’efficacité et de réduire les dépenses du système, notamment dans le domaine des soins aux malades chroniques. Par exemple, plus de 60 % des adultes américains souffrent d’au moins une maladie chronique, ce qui occasionne des dépenses de traitement d’environ 2,5 billions de dollars par année.

Les dépenses de santé sont toutefois incroyablement fragmentées. Par exemple, les médicaments comptent pour 9 % des dépenses de santé (environ 335 milliards de dollars), affichant un taux de croissance annuel composé de 3,4 % sur 10 ans, ce qui est nettement inférieur à la croissance globale des dépenses de santé.

undefined

(3) Le marché à court terme pour les grandes entreprises de technologie pourrait atteindre les 92 milliards de dollars en 2025

On croit que la convergence des secteurs de la technologie et des soins de santé créera d’importantes occasions d’affaires dans les domaines suivants :

  • R&D/mise au point de médicaments
  • Médecine virtuelle, y compris les interventions thérapeutiques
  • Appareils, diagnostics et gestion thérapeutique
  • Amélioration de l’accès aux soins, de la qualité des soins, et de l’efficience globale des payeurs et des prestataires

 

Ces quatre domaines représentent collectivement un marché de 27 milliards de dollars qui devrait croître pour atteindre 92 milliards de dollars en 2025 (taux de croissance annuel composé [TCAC] de 28 %).

undefined

(4) Tendance nette vers la numérisation, malgré quelques obstacles éventuels

La croissance des capitaux, l’investissement privé record et les changements de comportement que la pandémie a suscité chez les patients pourraient enfin permettre à la numérisation de s’opérer.

Toutefois, il convient aussi de reconnaître le potentiel de « surprises » pouvant accélérer ou freiner cette évolution, par exemple : pandémie prolongée ou imprévisible ; acquisition d’entreprises de soins de santé traditionnelles par de grandes entreprises de technologie ; ou développement des écosystèmes de soins de santé en milieu de travail.

Lire l’article associé : Explosion de données en soins de santé.