Aller au contenu principal
RBC
Vous vous demandez quelle ville est le carrefour technologique du Canada ? Non, ce n'est ni Waterloo, ni Toronto, ni Vancouver, mais bien la capitale nationale, qui depuis des décennies attire des sociétés de technologie et crée des emplois dans ce secteur.

Ottawa compte plus de 1 750 sociétés de technologie et l’industrie technologique y emploie plus de 68 500 personnes, affirme Sonya Shorey, vice-présidente, Marketing et communications à Investir Ottawa.

Qu’est-ce qui fait d’Ottawa une ville de choix pour les sociétés de technologie, et que pouvez-vous faire pour en tirer profit ? Mme Shorey explique pourquoi tous les intervenants du secteur technologique devraient envisager de s’établir à Ottawa.

Pourquoi Ottawa ?

Mme Shorey croit que si Ottawa attire les investissements en technologie, c’est principalement en raison de la présence du gouvernement fédéral et de la recherche en infrastructure des communications qui s’y déroule.

« Ottawa est un important centre des technologies de l’information et des communications. On y trouve notamment une grande expertise en télécommunication et en sécurité, dit-elle. De nombreuses entreprises du monde entier spécialisées en systèmes de défense sous forme de réseaux de fibres optiques, de télécommunications et de technologie de l’information y ont établi d’importantes installations en recherche et développement. »

Selon elle, le talent est une autre raison pour laquelle Ottawa fait maintenant figure de chef de file.

« Ottawa regorge de nouveaux talents diplômés de nos établissements d’enseignement postsecondaire, affirme-t-elle. La région dispose ainsi d’un réseau de talents bien préparés à répondre aux besoins des secteurs technologiques. » Le fait que ce bassin de talents soit diversifié sur les plans de la culture, de l’expérience et du niveau d’expertise contribue également à attirer à Ottawa les entreprises de technologie.

« Et le coût de la vie est nettement plus bas ici, en dépit de la qualité de vie élevée. Nous avons la rivière des Outaouais. Nous avons Gatineau, au Québec, juste de l’autre côté de la rivière, avec le parc et les collines de la Gatineau où pratiquer la randonnée et le ski de fond et profiter des quatre saisons. »

L’avenir d’Ottawa

Il est probable que la prééminence technologique d’Ottawa sera durable puisque de plus en plus d’entreprises nationales et internationales la considèrent comme l’endroit où s’établir.

« Nous avons de grandes multinationales comme Nokia, explique Mme Shorey. Nous avons Ericsson, IBM, Cisco Systems et Adobe. Et nous avons des exemples de réussites canadiennes, comme Shopify. »

Mme Shorey croit que la prépondérance d’Ottawa se maintiendra, et même s’accroîtra, puisque d’importants investissements y sont actuellement réalisés dans plusieurs secteurs technologiques, notamment les réseaux de télécommunications, l’intelligence artificielle, l’apprentissage machine et les véhicules autonomes.

Des gens d'affaires discutent dans un bureau à aire ouverte

Comment tirer profit du carrefour technologique du Canada

Que ce soit en raison du nombre de sociétés de technologie qui y sont installées ou de l’infrastructure en place, tant les chercheurs d’emploi que les entrepreneurs peuvent être tentés de tirer profit du boom technologique à Ottawa.

Mme Shorey suggère aux étudiants d’explorer les possibilités d’emploi, y compris les stages coopératifs, ou d’étudier dans l’un des établissements postsecondaires de la région.

« Si vous êtes étudiant, Investir Ottawa peut vous aider à identifier des employeurs à la recherche de nouveaux diplômés comme vous. » En plus de publier des offres d’emploi, Investir Ottawa organise des salons de l’emploi, des événements et des forums, et a récemment créé l’atelier « Discover Your Tech Personality » (découvrez votre personnalité technologique) en partenariat avec Objectif avenir RBC, qui vise à outiller les jeunes Canadiens pour un marché de l’emploi en évolution.

Vous êtes un entrepreneur ? Mme Shorey vous suggère de calculer combien vous pourriez économiser en démarrant ou en déménageant votre entreprise à Ottawa. En plus de donner accès à un bassin de talents dont une grande partie est bilingue, Ottawa est caractérisée par un coût de la vie modique et elle a été classée ville la plus propice au commerce dans l’hémisphère occidental par le Financial Times.

« Les coûts associés à l’exploitation d’une entreprise, à l’embauche d’une équipe et à la subsistance à Ottawa sont nettement inférieurs à ceux d’autres métropoles canadiennes, et assurément qu’aux États-Unis », affirme Mme Shorey.