Aller au contenu principal
RBC
L'Alberta est au cœur même du secteur canadien de l'énergie. Une occasion sans précédent se présente de réduire notre empreinte écologique à l'aide d'innovations issues de la province. Nous vous présentons une équipe d'innovateurs et de sociétés de premier plan de l'Alberta qui collaborent pour trouver des solutions adaptées au système énergétique de demain.

Ayant passé une partie de son enfance au Nigéria, Nneka Bowen, de RBC, a connu les effets de la pollution de l’air, de la pénurie d’eau potable et des pannes d’électricité. Elle aspirait à un monde meilleur pour ses futurs enfants et petits-enfants.

De retour au Canada de son Nigéria natal, Mme Bowen a fait des études commerciales à Halifax et à Ottawa. Démontrant des aptitudes au leadership et à la gestion du changement, elle a rapidement grimpé les échelons dans le secteur bancaire pour accéder, en 2018, au poste de première directrice générale, Services financiers commerciaux, à RBC pour les services énergétiques, le secteur public et les services à l’entreprise.

Son rôle l’amène à travailler directement auprès des entreprises du secteur de l’énergie de l’Alberta. C’est dans le cadre de ses fonctions que Mme Bowen a entendu parler de l’initiative Energy.AI qui consiste à trouver des solutions novatrices aux enjeux liés aux changements climatiques au moyen de l’approche technologique mise de l’avant par Energy Futures Lab.

Lorsque RBC a annoncé son soutien à Energy.AI dans le cadre du programme Techno nature RBC l’an dernier, Mme Bowen y a vu une occasion de mettre ses aptitudes au profit des enjeux environnementaux. En 2019, elle est devenue membre du programme de mentorat d’Energy Futures Lab, qui regroupe plus de 60 innovateurs et influenceurs de l’Alberta, issus de l’industrie, du secteur public, d’organismes sans but lucratif, des Premières Nations, du milieu universitaire et de groupes d’intérêts communautaires qui apportent leur expertise sur le secteur de l’énergie et en matière de financement.

Voici deux prototypes sur lesquels travaille l’EFL grâce au soutien de RBC et de personnes comme Mme Bowen. Leur méthode de travail et leur succès pourraient propulser le Canada tout entier vers un avenir plus vert.

Accroître l’efficacité énergétique des installations pétrolières et gazières

Pour la première fois, Energy.AI évalue la possibilité d’appliquer un modèle d’apprentissage machine pour prévoir l’utilisation d’énergie d’une installation pétrolière et gazière de Cenovus. C’est un projet très intéressant, souligne Mme Bowen.

L’apprentissage machine est un type d’intelligence artificielle : les ordinateurs apprennent à reconnaître les tendances et font des prévisions fondées sur d’énormes quantités de données. Cenovus en bénéficierait pour maximiser l’efficacité énergétique de l’installation. Une meilleure efficacité énergétique se traduirait par une réduction des émissions de gaz à effet de serre, l’un des points importants de la lutte contre les changements climatiques.

Pour contrer l’émission de carbone à plus grande échelle, le même modèle d’apprentissage machine pourrait être utilisé pour d’autres installations pétrolières et gazières de l’Alberta et d’ailleurs.

Faciliter l’accès aux crédits pour réduction d’émissions

L’Alberta est l’une des provinces les plus ensoleillées au Canada, ce qui lui confère un grand potentiel d’énergie solaire. Energy.AI s’emploie à aider les petits producteurs d’énergie solaire (les micro-projets solaires) de l’Alberta à recevoir des crédits de carbone pour réduire leurs émissions.

Selon l’équipe d’Energy.AI, on pourrait faire appel à la technologie de chaîne de blocs pour vérifier plus économiquement et moins manuellement la production d’énergie solaire dans les collectivités rurales de l’Alberta. Le regroupement de petits producteurs pourrait, selon le modèle des coopératives, favoriser l’accès des petits producteurs aux crédits de réduction d’émissions.

Un projet pilote à petite échelle a été réalisé. La réussite du test pourrait ouvrir la voie à un système d’énergie plus souple, interrelié et accessible en Alberta. Pour le consommateur, cela pourrait se traduire par la participation des collectivités rurales à des projets de production d’énergie propre afin qu’elles profitent de coûts d’énergie moindres.

Ces deux initiatives d’Energy.AI sont axées sur la recherche de solutions technologiques (comme l’apprentissage machine) à des enjeux environnementaux complexes. En poursuivant l’exploration de nouvelles technologies et idées, les innovateurs canadiens, comme Nneka Bowen, et d’autres membres d’Energy Futures Lab pourraient aider d’autres nations à accélérer notre transition collective vers une énergie plus durable et abordable.