Aller au contenu principal
RBC
Le modèle de SheEO est fondé sur la « générosité radicale » entre femmes. Rassemblant des entrepreneures et des activatrices pour favoriser la croissance d'entreprises rentables, SheEO veut créer un meilleur modèle de réussite au féminin et, par conséquent, un monde meilleur.

Le sommet canadien SheEO 2019, journée axée sur la création de liens, la collaboration et la motivation, a réuni 400 entrepreneures, chefs d’entreprise et dirigeantes politiques. Les sept entreprises dirigées par des femmes que les activatrices de SheEO ont choisi d’appuyer cette année étaient à l’honneur, de même que des femmes d’affaires, des femmes politiques, ainsi que des femmes déterminées à apporter des changements positifs dans le monde.

Il a été question des défis particuliers auxquels font face les entrepreneures, de même que des progrès majeurs réalisés au Canada au chapitre de la diversité et de l’inclusion, ainsi que du travail qu’il reste à accomplir. Les statistiques sur les femmes en affaires :

  • 47 % des petites et moyennes entreprises appartiennent à des femmes.
  • Au sein de l’économie canadienne, ces entreprises génèrent annuellement des affaires de plus de 117 milliards de dollars.
  • Toutefois, seulement 16 % de l’ensemble des entreprises canadiennes sont détenues en propriété majoritaire ou totale par des femmes.

L’apport de SheEO

Vicky Saunders, fondatrice de SheEO, soutient sans relâche l’entrepreneureuriat féminin, un moyen d’apporter des changements positifs dans le monde. Elle a en outre mis sur pied le modèle de « générosité radicale », qui consiste à recruter des groupes de 500 femmes (des « activatrices ») qui versent chacune un don de 1 100 $ dans un fonds. Ce fonds sert à accorder des prêts sans intérêt aux entreprises dirigées par des femmes qui ont été sélectionnées par les activatrices.

La lieutenante-gouverneure Elizabeth Dowdeswell a déclaré : « SheEO démontre que les entrepreneures peuvent transformer non seulement les façons désuètes de faire des affaires, mais aussi les structures hiérarchiques sous-jacentes, qui trop souvent maintiennent les inégalités et les écarts entre riches et pauvres. »

Le formulaire de demande de financement de SheEO ne comporte que douze questions, et ce financement est offert aux femmes de tous âges, dans tous les secteurs d’activité. Un prêt de cinq ans a récemment été accordé à une propriétaire d’entreprise de 75 ans, ce qui illustre bien que SheEO prône d’abord et avant tout l’inclusion.

Quels sont les principaux critères d’admissibilité ? Pour être admissibles à un prêt, les entreprises doivent être détenues par des femmes (à plus de 51 %), être dirigées par des femmes, générer un revenu, présenter un potentiel d’exportation, et contribuer à créer un monde meilleur au moyen de leur modèle d’affaires, de leurs produits ou de leurs services.

Mme Saunders a déclaré : « Le monde est dans la tourmente — il y a tant de choses que nous devons repenser et transformer. Nous sommes là pour relever ces défis. »

Les entreprises de cette année

Cette année, SheEO a sélectionné sept entreprises qui se démarquent par leur histoire et par leurs objectifs remarquables :

  • CMNGD (CommonGood) : Entreprise offrant du travail, de la formation, du mentorat et de l’aide au logement à des personnes défavorisées.
  • Think Dirty Inc. : Appli permettant de se renseigner sur l’innocuité des composants de produits cosmétiques — car les femmes devraient pouvoir être belles et se sentir belles sans compromettre leur santé à long terme.
  • Saccade Analytics : Entreprise spécialisée dans l’évaluation du fonctionnement cérébral à l’aide de l’examen des mouvements de la tête et d’outils de réalité virtuelle, aux fins de diagnostic et de traitement des commotions, des vertiges et de la maladie d’Alzheimer.
  • Aiken Frame Homes : Dirigée par une survivante de violence familiale qui a connu l’insécurité que peut susciter les difficultés à se loger, cette entreprise construit des maisons de qualité et à haute efficacité énergétique pour les travailleurs canadiens.
  • SomaDetect : Entreprise dont l’équipement combinant technologie optique et intelligence artificielle permet d’en savoir plus sur la qualité du lait. Sa mission consiste à améliorer les données pour les éleveurs, à améliorer la qualité du lait pour les consommateurs, et à améliorer la vie des vaches.
  • Eve Medical : Cette entreprise a créé une trousse permettant aux femmes de réaliser elles-mêmes des tests de dépistage du VPH et des ITS — dans le confort de leur foyer. Il suffit de prélever un échantillon, de l’envoyer à un laboratoire et de consulter les résultats en ligne.
  • Routine. : Entreprise qui crée des déodorants naturels, écologiques et efficaces, les premiers du genre sur le marché.

« Ce réseau nous offre toutes les ressources nécessaires pour réaliser notre plein potentiel, a déclaré Cathy Bennett en citant à l’assistance le credo de SheEO, pendant son allocution. Si vous avez besoin de quelque chose, demandez-le. Si vous avez quelque chose, offrez-le. Nous en sommes toutes à différents âges et à différentes étapes de la vie, et nous avons vécu des expériences très diverses. Nous sommes prêtes pour l’action, prêtes à nous entraider. »

Cette année, le sommet SheEO a été l’occasion pour des influenceuses, des activatrices et des entrepreneures de souligner mutuellement leurs formidables réussites et de mettre l’accent sur la puissance de l’entraide. Il a permis de constater une fois de plus que des changements positifs concrets peuvent être réalisés lorsque les femmes ont le pouvoir de prendre des décisions.

Source de la photo : Dahlia Katz

Un autre article de la série « Femmes entrepreneures canadiennes » :

Comment les baby-boomers et les milléniaux façonnent l’avenir des petites entreprises

Lire le suivant

Transformation du transport par les nouvelles technologies

Lire le suivant

Jennifer Hamilton parle de la création d’un créneau commercial : Oxygen Yoga & Fitness #maréalisation

Lire le suivant

Saccade Analytics : 30 ans de recherche pour la création d’InSight, un appareil permettant de diagnostiquer plus de 200 troubles neurologiques #maréalisation

Lire le suivant

Les fondatrices de Routine expliquent comment la création de produits naturels propres a mené à la fondation d’une entreprise internationale prospère #maréalisation

Lire le suivant

Luann Baker-Johnson, fondatrice de Lumel Studios, parle de la création artistique dans le Grand Nord. #maréalisation

Lire le suivant

Le fondateur de LeDaveed, Andy Dale, mène son entreprise à sa façon #maréalisation

Lire le suivant

La cofondatrice de Walton Wood Farm donne des conseils éclairés aux jeunes entrepreneurs #maréalisation

Lire le suivant

Une innovation n’est efficace que si elle est adoptée : entrevue avec Janice Diner, fondatrice de Horizn #maréalisation

Lire le suivant

Joanna Griffiths, fondatrice de Knix, nous explique comment établir une entreprise au service d’une mission #maréalisation

Lire le suivant

Confiez-nous votre lessive : comment Vaundry emploie la technologie pour décharger ses clients d’une tâche fastidieuse #maréalisation

Lire le suivant

Dr. Marjorie Dixon parle des raisons pour lesquelles elle a fondé Anova Fertility & Reproductive Health #maréalisation

Lire le suivant

Habiliter les entrepreneures dès aujourd’hui pour bâtir un avenir meilleur

Lire le suivant

Toni Desrosiers parle des raisons pour lesquelles elle a fondé Abeego #maréalisation

Lire le suivant